Rose & Crow Livre 1  

Scénario : Amélie Sarn
Dessin : Lise Garçon
Éditeur : Delcourt
56 pages
Date de sortie : 8 septembre 2021
Genre : action, aventure, fantastique, jeunesse.

« Lors de la grande guerre, tous les sorciers d’Udover ont été tués. Les Mansklings pensaient ainsi détruire la magie d’Udover et vaincre la forêt pour étendre leur mode de vie et leur technologie. »

Présentation de l’éditeur :

Un récit initiatique d’adolescence, l’éclosion d’une fleur capable de se transformer en ronces, l’attrait de l’ambiguïté, la complexité de l’être humain. C’est tout ça mais c’est surtout une histoire amour.

Lorsque Rose parvient à donner vie à des plantes par magie, ces dernières se transforment en ronces envahissantes et agressives. Son grand-père qui l’élève, lui interdit d’user de ses pouvoirs et refuse de répondre à toute question concernant ses parents. Frustrée, elle va chercher les réponses à ses questions dans l’amour naissant qu’elle porte à Crow, personnage ambivalent et un peu inquiétant.

Rose and Crow_Livre 1_Amelie Sarn_Lise Garcon_Delcourt_p2

Mon avis :

Une couverture énigmatique, une forêt, des spectres de poissons volant entre les branches, deux personnages au cœur de ce paysage qui semble, vaguement, inspiré du talentueux Miyazaki. Vaguement. Le dessin de Lise Garçon est contemporain, rappelant quelques ouvrages comme Ultralazer, notamment pour la cape emplumée de Crow. Pas dénué d’intérêt quand on prête attention aux détails, notamment les fresques de la légende narrée à notre héroïne, mais pas non plus innovant ni particulier.

Il suit, presque sagement, le scénario d’Amélie Sarn qui dépeint une aventure initiatique et fantastique comme il en existe mille. Une jeune fille qui croit en la magie, qui se sent dotée de pouvoirs mais à qui on refuse toutes explications, tout droit à la pratique d’un art qui prend tout son être… Jusqu’au jour où un mystérieux personnage entre dans sa vie pour chambouler tout ce qui lui semblait acquis !

Rose and Crow_Livre 1_Amelie Sarn_Lise Garcon_Delcourt_p9

C’est le cas de Rose qui sent le lien magique qui la relie à la Nature et aux plantes, tant et si bien qu’un jour, dans un excès de pouvoir, ses pousses deviennent des ronces acérées que seul grand-père, unique parent, parvient à dissoudre. Il connait donc, lui aussi, la magie ! Mais il se refuse d’en parler à sa petite fille, ni même d’évoquer ses parents supposément décédés.

Il n’en faut pas plus pour que l’arrivée d’un mystérieux homme corbeau, prétendant détenir des secrets de famille dans un autre monde, incite la jeune fille à le suivre sans se soucier du reste…

Un énième ouvrage sur le voyage entre le monde que nous connaissons et le monde invisible. Si les autrices parviennent à intéresser le lecteur novice et en quête d’identité, ça reste néanmoins une BD classique dans le genre. Éventuellement capable d’intéresser les plus jeunes à se plonger dans cet univers à une époque où les mangas et les écrans sont préférés aux bandes-dessinées franco-belges et aux romans.

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :