Pour le pire T3  

Auteur : Taro Nogizaka
Editeur : Glénat
Genre : Polar
Sortie : le 15 septembre 2021

Avis de l’éditeur :

 Arata Natsume, employé aux services d’aide à l’enfance, la trentaine et célibataire, prend contact avec Shinju Shinagawa. Cette détenue de 21 ans est condamnée à mort pour le meurtre de trois hommes, parmi lesquels le père d’un enfant dont il a la charge.

Mon avis :

Shinju Shinagawa, que l’on surnomme Bozo, est détenue dans le couloir de la mort pour le meurtre barbare de 3 hommes. De son côté, Arata Natsume, un employé aux services d’aide à l’enfance, intervient dans ce dossier, suite au meurtre du père d’un des gamins dont il s’occupe, à la recherche de la dépouille étrangement manquante.

Or, lorsque Arata rencontre la tueuse en série, il est de suite bluffé par l’image de celle-ci. Tous, au procès, la décrivent comme une monstruosité de foire obèse. La jeune femme face à lui, derrière une vitre, en prison est très mince bien qu’ayant perdu la majorité de ses dents. Mais au-delà de cette image repoussante, Arata joue de ses charmes et se lance dans une véritable odyssée surréaliste afin de déceler les secrets de la criminelle. Son but est simple bien que sa manœuvre pour y arriver relève du génie.

Après s’être rapproché de la prétendue meurtrière, bien qu’aux yeux d’Arata cela ne fait aucun doute sur sa culpabilité, notre employé à la jeunesse propose de s’unir et se marier avec l’une des plus dangereuses criminelles recensées au japon…

Mais plus le jeu du chat et de la souris se referme, plus Arata se sent dépassé par la tournure des événements. Lui qui demeure persuadé que Bozo ne quittera jamais sa cellule, joue pleinement la comédie, quitte à marier une condamnée à mort l’histoire d’un instant, tandis que de son côté : sa promise se prête concrètement à l’idée de trouver le bonheur quand elle sera à l’extérieur…

Pour le pire_T03_Taro Nogizaka_Glenat_Polar_extrait

Une fois encore, Taro Nogizaka remet le couvert avec une trame rocambolesque, à la limite du politiquement correct, immoral, sur base de faux semblants. L’auteur de la Tour fantôme et le 3ème Gédéon nous concocte un petit bijou jouissif à l’extrême !

Un type à qui tout réussi bien que célibataire endurci (qui additionne les conquêtes, un tantinet misogyne, audacieux, talentueux, dont la collègue de travail en pince pour lui) fait face à son destin  en voulant se frotter à, peut-être, plus fort que lui. Dés l’instant où il soumet l’idée de mariage à la condamnée à mort, il se trahit, bien que tentant de persévérer sur sa lancée d’homme imperturbable. Le génie dont fait preuve Taro Nogizaka est juste jubilatoire, nous baladant d’un point x à y, jongle en techniques d’enquêtes criminelles, sonne juste quant aux plaidoiries des tribunaux, mais surtout innove pour, au moins la 3e fois, à nous pondre un script à toute épreuve.

Alors oui, l’exagération est de mise, tout comme une forme de naïveté à notre égard sur la tangente de cette histoire, mais qu’importe au final : tout se peaufine subtilement, s’emboite avec harmonie et nous place quasiment à la frontière avec le plausible.

Sa patte graphique bien connue nous remémore la quintessence de son trait envoûtant, si ce n’est quelques légères imperfections au niveau des faciès. Mais s’agit-il réellement d’expressions erronées ou plutôt une fois encore, un simulacre à nous fournir des déformations de visage à la limite de l’inconcevable ?!

Un polar agressif dans ses échanges verbaux plutôt que ses actes, une décortication de l’essence de la nature humaine sous sa forme la plus limpide, un voyage viscéral en phase avec notre nature profonde… à se demander d’ailleurs quel stratagème horrifique ou paradisiaque Taro Nogizaka va nous débloquer au tournant.

Chapeau l’artiste !

Coq de Combat

2 commentaires sur “Pour le pire T3  

Ajouter un commentaire

  1. Encore une chronique dont je reconnaitrais aisément l’auteur de la prose (inimitable) si elle n’était pas signée !😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :