En bref : Flic à la PJ-T1. Go fast !

Scénario : Eric Corbeyran (d’après Ludovic Armoët)
Dessin : Luca Malisan
Éditeur : Delcourt
62 pages
Date de sortie :  18 août 2021
Genre : Témoignage, biographie

 


Les zonzons nous ont aussi appris que Giovanni B. stockait le shit qu’il remontait d’Espagne dans un hangar.

Présentation de l’éditeur

Quand il était enfant, petit Réunionnais, Ludovic n’avait qu’une idée : devenir inspecteur de police en métropole… Aujourd’hui retraité de la fonction publique, il nous confie dans chaque album l’évolution du rêve de ce petit garçon et nous fait vivre l’une des enquêtes qui l’a particulièrement marqué durant sa carrière, souvent du fait de la personnalité des bandits qu’il cherchait à attraper…

Flic à la PJ-PLANCHE

Mon avis

Retraçant les mémoires de l’ancien policier Ludovic Armoët, cette série rend hommage à la police dans son travail, souvent pénible et routinier, de tous les jours. Le récit mêle souvenirs de jeunesse du personnage principal et travail de police. Ce premier tome est consacré à une affaire de trafic de drogue avec transport « go fast » dans des voitures volées, entre l’Espagne et la France. Le travail de suivi, d’écoutes téléphoniques, de procédures administratives pour obtenir les autorisations nécessaires est bien détaillé et l’on comprend mieux l’action minutieuse de ces forces de l’ordre malmenées depuis quelques temps par le bon peuple, qui serait bien dans la mouise face à la racaille urbaine et autres terroristes si ces forces n’étaient plus là !

JR

6 commentaires sur “En bref : Flic à la PJ-T1. Go fast !

Ajouter un commentaire

  1. Tu n’es pas aussi généreux que tes collègues (qui le sont souvent trop😜) côté dessin (qui aurait mérité au moins 3 pour moi…).
    Ne l’ayant pas lu, je ne me prononcerai pas sur le scénar qui doit en effet être un peu lourd à digérer (avec sa voix off) et je préfère les fictions romancées à l’austérité des biographies.

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne sais pas si le scénariste peut bien être jugé car il condense les mémoires du policier qui a participé à la BD…

    J'aime

    1. Parce que ce scénariste est très (trop ?) prolifique et qu’il est responsable de la mise en scène du sujet traité et donc de l’attractivité de la lecture… ou pas !
      Commentaire trouvé qui confirme mon 1er post : « … les innombrables textes récitatifs au ton monocorde assomment littéralement la lecture. Les informations et les anecdotes sont bien là, le ressenti nettement moins.).😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :