Bandes des Cinés : Punisher

Réalisation : Mark Goldblatt
Acteurs : Dolph Lundgren, Louis Gosset Jr, Jeroen Krabbé
Production : New World Pictures
Date de sortie :  25 octobre 1989
Genre : Action, thriller

 

dolph-lundgren-punisher-movie-marvel-photo

 

La bande dessinée:

Frank Castle, alias le Punisher (« The Punisher » en version originale ; initialement « le Punisseur » en version française) est un anti-héros de la maison d’édition Marvel Comics. Créé par le scénariste Gerry Conway et les dessinateurs Ross Andru et John Romita, le personnage apparaît pour la première fois dans le comic book « The Amazing Spider-Man » #129 en février 1974.

Le Punisher incarne l’esprit de vengeance et de justice personnelle. Le monde dans lequel il évolue est glauque et sans espoir. Cynique et impitoyable, il préfère toujours tuer ses adversaires plutôt que d’accepter leur reddition pour les livrer à la justice. Il n’hésite d’ailleurs pas à utiliser la violence ou la torture pour faire aboutir ses plans. Reconnaissable au crâne blanc qui orne sa poitrine, il est la terreur des criminels.

Le scénario du fim:

Après le massacre de sa famille par la mafia, l’ancien policier Frank Castle, laissé pour mort, devient le bras armé d’une vengeance expéditive et impitoyable. Traquant et éliminant sans pitié les criminels, il est le Punisher…

Punisher

Mon avis

Le Punisher tout le monde connait ! De nombreux films ont montré cet anti-héros de Marvel Comics ; le meilleur, à mon avis, était celui de la série T.V incarné par Jon Bernthal (vous savez le flic tordu qui essaye de piquer la femme de Rick dans la première saison de « The Walking Dead »). En 1989 personne ou presque ne connaissait ce personnage en France, lorsque sort ce petit film dont le rôle est tenu par l’acteur de série B, Dolph Lundgren. Lundgren, blond nordique, dut se teindre en noir pour coller au personnage (même les sourcils, si, si).

Un pur film d’action, n’ayant pas grand chose à voir (à part l’idée de flic vengeur) avec le héros de Marvel mais qui est devenu avec le temps le meilleur de tous ceux sortis depuis. Action à tous les niveaux, violence très dure (c’était la mode à l’époque) et un acteur qui semble « speed » tout du long du film. Poursuivi par la police (qui est bien contente du nettoyage fait), le Punisher punit tous les méchants mafieux qui croisent sa route. Il va quand même s’allier à l’un deux, dont le fils s’est fait kidnapper par un gang japonais adverse, et l’accompagner dans l’antre des méchants (combattants ninjas, c’était la mode aussi) en mission de sauvetage. La seule condition du héros pour cette aide est que le mafieux accepte sa « punition » après ! Cette séquence, d’une violence inouïe, est d’anthologie. A sa sortie, le film fut éreinté par la critique, les « baveux » (qui ne comprennent rien au cinéma mais sont payés pour en parler) disant qu’il y avait trop d’action, que Lundgren était mauvais (alors qu’il tient là un de ses meilleurs rôles), etc. Au fil du temps ce Punisher est devenu culte en sa qualité de film d’action avec gros bras musclé des année 80 (j’adore cette période du cinéma américain où tout était permis et rien n’avait d’importance). Et puis de bons acteurs de second plan, Louis Gosset Jr. (le sergent instructeur de Richard Gere dans « Officier et gentleman ») dans le rôle du policier et l’extraordinaire Jeroen Krabbe en vilain mafieux. Bref, un bon petit film qui était le tout début des héros Marvel à l’écran. Le seul regret étant que le metteur en scène, par souci de censure, renonça au fameux crâne porté sur la poitrine par le personnage.

JR

 

4 commentaires sur “Bandes des Cinés : Punisher

Ajouter un commentaire

  1. N’étant pas fan de films de « bagarre »😅, je n’ai pas vu ce film. Par contre je garde un souvenir inoubliable (ma femme surtout) de « Officier et gentleman ».😍
    Sinon, la personnalité de ce Punisher m’a fait penser à l’excellente série « Dexter »
    Et puis je reconnais bien le puritanisme américain avec le crâne censuré sur la poitrine !🙄

    Aimé par 1 personne

    1. Excellent film : « Officier et gentleman ». Quant au puritanisme américain, il a bien changé depuis car les films suivants sur le personnage et, surtout, la série T.V sont d’une violence inouïe et le crâne est bien là !

      J'aime

  2. Je l’ai vu quand j’étais gosse, ça fait longtemps que je le cherche en rederie, mais pour le moment je ne le trouve pas. J’avoue que je suis curieux des bonus DVD d’un tel film. Making of, etc.

    Aimé par 1 personne

    1. Pour avoir des bonus sur le DVD de ce film il faut acheter le « uncut » américain contenant 2 DVD, sinon les éditions françaises n’ont pas de making of

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :