Le Jardin des Illusions

Auteur : Senbon Umishima
Éditeur : Delcourt | Tonkam
208 pages
Date de sortie : 2 juin 2021
Genre : shônen, aventure, fantastique, introspection, tranche de vie.

« Ma pauvre enfant… Ton corps est putréfié dans des ténèbres plus obscures qu’une nuit de nouvelle lune. Aurais-tu vendu ton âme au diable ?
– Non, mon père. C’est l’inverse. J’ai dévoré… le diable. »

Présentation de l’éditeur :

Ce nouveau one shot de l’été est une compilation d’histoires courtes mettant en avant différentes visions et forme de l’acceptation.

Ce recueil réunit neuf histoires complètes mettant en avant différentes formes de l’acceptation. Une sirène qui apprend que le courage c’est aussi de savoir accepter l’échec. Gila, une danseuse qui découvre que la persévérance finie toujours par payer. Une femme qui accepte d’être damné pour avoir laissé mourir la seule personne qui l’aimait… Des récits dont certaines images dissimulent un double sens de lecture…

Le jardin des illusions_Senbon Unishima_Delcout_Tonkam.extrait2

Mon avis :

Avant même de penser au message véhiculé par Senbon Umishima dans ces 9 histoires, « Le Jardin des Illusions » est avant tout un recueil de nouvelles captivantes. Une poésie en images, tantôt cruelle, tantôt rêveuse. Tantôt simple comme une barrette dans les cheveux d’une petite fille, tantôt complexe dans l’esprit d’une sorcière prisonnière d’un château hanté.

Tant et si bien qu’on finit par en réclamer d’autres ! Chaque aventure est dosée avec justesse, pas trop expéditive, pas trop longue… juste ce qu’il faut pour donner du plaisir à les lire. Et ce dessin ! Classique dans son genre, mais qui embarque d’autant plus le lecteur dans la trame.

Alors on se laisse guider, comme cette jeune femme qui découvre Dubrovnik en Croatie dans « Date with a cat in Dubrovnik ». Un peu perdue dans cette ville qu’elle ne connait pas, elle se laisse pourtant emmener par… un chat. Un félin des rues qui connait les plus beaux recoins des lieux : un paradis à qui sait regarder et admirer ce chatoyant dessin.

Le jardin des illusions_Senbon Unishima_Delcout_Tonkam.extrait

Si ce one-shot est « Le Jardin des Illusions », c’est sans conteste pour nous laisser imaginer, rêver des capacités de son auteur qui étend son champ d’action tant dans le fantasy avec « L’épanouissement d’une lamium » ou « Les oreilles des fées » qu’on aurait presque envie de lire aux enfants le soir avant d’aller se coucher, le fantastique avec une sirène à notre époque « Yururi, la mer et parfois le dauphin » voire, plus sombre cette fois, mais d’une beauté fatale avec « Le manoir de la sorcière ».

Même la romance entre adolescents est revisitée lors de « Un jour de pluie » ainsi que le postapocalyptique avec « Sophia ». Sans oublier les deux volets de « Les cheveux font la femme » attendrissant et « Mille feuilles au quotidien » un poème sans la moindre parole.

Autant dire que ce premier opus est une belle carte de visite pour Senbon Umishima qui démontre son talent et son imagination débordante. Alors quand ? Quand va-t-il nous gratifier d’une série ? Peut-on espérer connaître le passé de la sorcière mélancolique ? Traverser les épreuves de l’androïde Sophia dans un futur maculé de guerres ? Véritablement, cet opus laisse rêveur, bercé par l’illusion que, bientôt, on pourra relire une œuvre de cet auteur très prometteur !

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :