Clebs ! T01

Pas de chienchien pour sa mémère

Auteur : Olivier Supiot
Éditeur : Soleil
48 pages
Date de sortie : 14 avril 2021
Genre : humour, animaux, jeunesse

« Avertissement : Durant la réalisation de cet album, aucun animal n’a été maltraité. Tous les personnages de cette bande dessinée sont des acteurs ou des cascadeurs professionnels.

Attention : Ne reproduisez pas cela chez vous !

– Oui, enfin ! Il vaut mieux avoir un bon véto quand même… hein ! Outch ! »

Présentation de l’éditeur :

Pas toujours facile d’être le meilleur ami de l’homme : Va chercher ! Au pied ! Panier ! Bisou ! C’est bien joli, mais des fois, y’a comme un os. Clebs ! inaugure la nouvelle collection Soleil POP des éditions Soleil !

Clebs ! est une série de gags dont les héros ou plutôt les anti-héros sont nos plus fidèles compagnons, les chiens. Chaque personnage possède un caractère singulier : le crétin de service, l’obsédé sexuel myope, la fashion victime relookeuse, le gueulard maladroit etc. Des clebs avec des travers très humains qui nous rappellent notre côté cabot…

Clebs_T01_Pas de chienchien pour sa memere_Olivier Supiot_Soleil POP_extrait2

Mon avis :

Dans le répertoire humoristique, les animaux sont rarement en reste pour faire rire le lecteur. C’est le cas de ce premier album de « Clebs » issu de la nouvelle collection des éditions Soleil POP.

Chaque toutou, comme mentionné plus haut, « avec des travers très humains » et certains clichés qui ont la vie dure. Notons par exemple l’idée préconçue du lévrier Afghan chic et élégant, les chiens policiers bien trop carrés, les mastiff agressifs (oh ça rime…), et les petits roquets à leurs mémères… quoique : « Pas de chienchien pour sa Mémère » dans ce premier tome ! Les humains sont d’ailleurs très peu présents dans ce tome où les gags s’enchaînent à raison de 2 par page en moyenne.

Seul le Père Noël fera les frais de sa descente par la cheminée ou encore les stars (si on peut dire ça) de la téléréalité qui font craindre le pire à nos amis à quatre pattes, bien loin de rêver d’accompagner ces gens trop bling bling (pour ne dire que ça…).

Clebs_T01_Pas de chienchien pour sa memere_Olivier Supiot_Soleil POP_extrait

Vous l’aurez sans doute compris d’entrée de jeu avec la couverture : une BD d’humour, comme j’aime en lire sur mon trône en céramique blanche récuré au produit javélisé. Des saynètes expéditives avec une chute toujours à point et qu’on peut parfois imaginer se produire, soit à nous même ou à nos pauvres meilleurs amis voire même qui aurait pu déjà se produire avec la célèbre chienne dans l’espace !

Le tout dans un style graphique qui sied à merveille aux BD d’humour, tout en ayant déjà fait briller Olivier Supiot dans des œuvres plus relatives aux romans graphiques. Des dessins simples, facilement identifiables avec, faits plutôt rares à ma connaissance dans la BD d’humour, des décors… même si la majorité se limitent à des dégradés de couleurs, ça change des fonds blancs qui font d’habitude la part belle aux protagonistes et leurs péripéties. Avec de la couleur, des meubles, des champs, … qui rendent finalement les aventures plus concrètes, laissant l’imaginaire du lecteur se perdre dans la simple hypothèse : « et si ça arrivait… » ; comme quand le chien policier renifle une valise pour se retrouver avec un slip kangourou sur la tête.

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :