Lucha – Chronique d’une Révolution sans Arme au Congo

Scénario : Justine Brabant
Dessin : Annick Kamgang
Éditeur : La Boîte à Bulles
Date de sortie : 5 mai 2021
104 pages
Genre : Témoignage militant

« Si tu grandis dans une guerre et qu’on tue toujours des gens quelque part, tu ne penses plus que c’est un problème que les gens soient tués. »

Présentation de l’éditeur

Lucha est l’histoire du mouvement du même nom, créé par de jeunes Congolais de tous milieux, origines et religions qui ont choisi de mener un combat pacifique dans un pays où les choses se règlent souvent par les armes, le clientélisme ou la corruption.
C’est en Janvier 2012 que ce mouvement citoyen voit le jour à Goma, dans l’Est de la République démocratique du Congo (Kivu), une région soumise aux nombreuses exactions de groupes armés.
Animé par le désir d’un pays nouveau, véritablement indépendant et démocratique, La Lucha milite, à travers des actions non violentes pour l’accès à l’eau, à l’éducation, la fin de l’impunité des groupes armés et la tenue d’élections présidentielles. Le mouvement a très vite attiré l’attention des autorités qui répriment régulièrement leurs actions.

Mon avis

Je ne connaissais pas le combat de ces jeunes militants congolais. J’ignorais que ce groupe avait reçu en 2016 le Prix Ambassadeur de Conscience attribué par Amnesty International qui est partenaire de cet ouvrage. C’est donc avec une grande curiosité que je me suis lancé dans la lecture de cette chronique politique, historique et donc militante. Au-delà de la présentation de ce mouvement, ce livre est aussi un travail journalistique, très pédagogique car accessible.

J’ai, dans un premier temps, été un peu refroidi par les illustrations d’Annick Kamgang, mais l’utilisation du gris donne un certain relief au noir et blanc qui m’apparaissait comme un peu statique. Cette chronique est découpée en chapitres qui décrivent le parcours des premiers militants, la création du groupe et les principales actions de celui-ci. J’ai particulièrement été captivé par le soin avec lequel Justine Brabant, tout en présentant le contexte socio-politique et historique de la République Démocratique du Congo, décrit les modes de fonctionnements de sa société.

Les membres de Lucha, s’ils ont à cœur d’être apolitiques et pacifiques, se voient être victimes de la répression d’un régime qui ne tolère guère toute velléité d’émancipation. Le printemps arabe n’est pas loin, au propre comme au figuré, dans les esprits de la jeunesse congolaise mais aussi du régime politique en place. Les intimidations, menaces, arrestations arbitraires, tortures et emprisonnements se multiplient alors même que Lucha s’engage entre autres pour l’accès à l’eau potable et la fin des guerres intestines. C’est l’opposition directe au pouvoir en place qui sera finalement le point de bascule: Lucha était jusqu’ici « toléré », le mouvement devient une menace.

Je vous conseille donc cette lecture enrichissante et engagée qui doit nous rappeler qu’en matière de libertés rien n’est jamais acquis. Justine Brabant et Annick Kamgang informent, sensibilisent et interpellent le lecteur avec un talent, une rigueur et une accessibilité remarquables.

ScénarioDessinico_Album
coeur_cinqcoeur_troiscoeur_quatre


Petitgolem13

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :