Le dernier des dieux T 1

Scénario : Phillip Kennedy Johnson
Dessin : Riccardo Federici
Éditeur : Urban comics
96 pages
Date de sortie : 12 mars 2021
Genre : Sword & sorcellery, Heroic Fantasy

 


Berce-moi, ô déesse, plonge-moi dans l’ombre, protège-moi du dieu sombre dans ton âme forteresse.

Image (8)

Présentation de l’éditeur

La légende disait la chute du Dieu du vide. La légende chantait la victoire des Traquedieux. La légende proclamait la libération de Cain Anuun. Mais bien rares sont les légendes à dévoiler toute la vérité.

 Mon avis

Le dieu du vide avait envoyé la pestefleur, qui transformait les êtres vivants en abominations de charognes aux chairs corrompues, conquérir les terres des hommes. Alors vint Tyr et ses traquedieux qui grimpèrent l’escalier noir, combattant les hordes du mal, et Tyr devint roi des hommes lorsqu’il tua le dieu du vide… Mais tout cela est mensonge et la pestefleur revient détruire Tyrgolad, son roi et son peuple ! De nouveaux héros, humains comme Eyvindr le gladiateur ou de la race des Ælviens comme le roi Passeur, vont reprendre le chemin qui mène à l’escalier noir afin de mettre vraiment fin au mal.

Le dernier des dieux

 

Le scénariste Phillip Kennedy Johnson connait ses classiques, à la manière d’un J.R.R. Tolkien et sa Terre du milieu ou d’un Robert E. Howard et le monde de Conan, il crée ici tout un pays, Cain Anuun, avec ses cartes, ses régions, ses peuples, son folklore et ses chansons de geste. Chacune des trois histoires de la version originale, compilées ici, sont suivies d’un texte narrant la vie de Cyuli, Reine-Des-Eaux, première héroïne de ce monde, de chansons et poèmes issus des peuples de Tyrgolad et des Riveterres. Le dessinateur italien Riccardo Federici donne vie à ces aventures épiques par de superbes planches dignes des tableaux de Maître. Le récit va du temps présent au passé et l’on reconnaît le changement par un petit logo qui démarre la planche (une couronne pour le présent, une hache pour le passé). Les deux auteurs, qui sont également musiciens, ont travaillé en parfaite osmose afin de nous livrer ce conte flamboyant. 

Las, sachant que cet album ne contient que les 3 premiers comics de l’édition américaine et que, celle-ci, en contient 12, nous devons nous attendre à 3 autres albums afin de connaître le dénouement du récit (sans parler des one-shots qui sont aussi parus aux U.S.A). Mais on peut bien attendre pour un si bel ouvrage… Enjoy !

JR

 

Un commentaire sur “Le dernier des dieux T 1

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :