En bref : Niala

Scénario : Jean-Christophe Deveney
Dessin : Christian Rossi
Éditeur : Glénat
54 pages
Date de sortie : 10 mars 2021
Genre : Erotisme, humour


Le désir est une jungle…Qui nous saisit soudain.

niala_espritdelaforet-85acf

Présentation de l’éditeur

Au cœur de la jungle, l’Esprit de la forêt est une femme. Et pas n’importe quelle femme !

Niala chérit et protège cette nature indomptable qui est son foyer. Elle y règne en maîtresse et y délivre son enseignement : le plaisir est le plus beau des remèdes, la solution à tous les différends, un délice qui éclaire les esprits et jamais ne doit générer la honte. À son contact les êtres s’enrichissent, s’apaisent et découvrent l’éventail des possibilités qu’offre la sexualité. Bientôt, les bigots qui viennent tenter de coloniser son pays et sa liberté comprendront toutes les dimensions de cette sainte parole : « Aime ton prochain comme toi-même ». Tous sont ridicules, tandis que Niala est une femme libre. Libre comme son désir. Dans Niala, Jean-Christophe Deveney et Christian Rossi livrent un recueil d’histoires courtes coquines et pleines d’humour, six fables caustiques et parodiques qui raillent autant la pudibonderie que les stéréotypes véhiculés par les BD colonialistes des années 50.

Image (8)

Mon avis

Il paraît que cet album a fait l’objet des foudres des adeptes du politiquement correct et s’est vu refuser les têtes de gondole en magasins ! Il n’y a vraiment pas de quoi car ces six saynètes « eroticomiques » ne cassent pas trois pattes à un curé, loin de la. Je comprends que montrer des nonnes jouant à lèche minou puisse outrer quelques uns (heureusement qu’il n’y a pas de fanatiques homicides chez les catholiques sinon les peaux des auteurs ne vaudraient pas cher) mais cela ne m’a fait ni sourire ni crier au scandale. Cette jeune noire (pourtant c’est à la mode si l’on croit les pubs. à la télé) qui pacifie la forêt en se servant de son corps pour apprendre la vie à tous ceux qui passent par là est très jolie mais cela ne suffit pas pour nous faire rire. Il n’y a guère que l’histoire de Carlotta und Friedrich, les deux explorateurs et fiancés qui m’a amusé ! Au moins eux ont compris qu’on pouvait s’envoyer en l’air autrement qu’en ballon et pas besoin d’attendre le mariage pour ça. Donc soit vous économisez 17 euros car l’album n’en vaut pas la peine, soit vous courez l’acheter pour faire chier tous les bigots.

JR

7 commentaires sur “En bref : Niala

Ajouter un commentaire

  1. Mais si, il y a des fanatiques homicides chez les catholiques.
    Souvenez-vous du film « La dernière tentation du Christ » de Scorcese (film qui ne cassait pas trois pattes à un canard), à Versailles, le cinéma qui le passait a été incendié et il y a eu un mort !
    Bonne journée, Jr.

    Aimé par 1 personne

    1. Disons qu’il y en a beaucoup moins que chez certaines autres religions envahissantes… Et que l’église se plaint moins souvent que d’autres (toujours les mêmes) lorsqu’on met à mal sa croyance et ses saints !

      Aimé par 1 personne

  2. Nul doute que le principal intérêt de cet album réside d’abord sur le talent graphique de ce cher bon vieux Rossi et sans doute la critique de la pudibonderie et l’hypocrisie de nos religieux ou du politiquement correct qui se déverse sur les réseaux.
    Comme le chantait Cabrel, c’était mieux Aavant !😅

    Aimé par 1 personne

  3. la polémique autour de cet album ne vient pas des milieux religieux catholiques. Ce qui était reproché à l’album dans la pétition demandant son retrait de la vente (avant même qu’il soit sur les étals d’ailleurs), c’était de reprendre « les principes des bandes dessinées racistes des années 1950 », et de montrer un personnage comme en étant « un objet sexuel offert aux colons courageux. » La pétition jugeait par ailleurs cet ouvrage « raciste, qui appelle à la fétichisation et au sexisme. »

    ceux qui ont fait cette pétition n’ont rien compris à cet album qui est justement une critique de la colonisation.

    les cathos n’ont donc rien à voir dans cette polémique.

    Ceci étant il n’y a pas besoin de polémique pour critiquer l’album. Mis à part l’exceptionnel dessin de Rossi, les histoires sont globalement nulles et cet album ne restera sûrement pas dans les annales.

    Aimé par 1 personne

    1. justement, plusieurs critiques visent aussi l’artiste dont le dessin n’est pas aussi achevé que dans ses oeuvres précédentes…

      J'aime

    2. @ loubrun… Désolé, mais n’ayant pas lu cette BD, j’ai été enduit d’erreur par les nonnes de JR !🙄😜
      De toute façon, colonisation et religion, même combat : asservir à leur pouvoir !… les 2 sont à mettre dans le même sac… à merde.💩

      @JR… Le graphisme est différent (comme il l’était dans Paulette Comète) parce qu’il se prête au côté humoristique du sujet.

      Aimé par 2 personnes

      1. Je ne connais pas assez l’artiste pour avoir une opinion sur le sujet et ne faisais que rapporter les commentaires faits par d’autres.

        J'aime

Répondre à toutloperaoupresque655890715 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :