Valhalla hotel – tome 1 – Bite the bullet

Scénario : Patrice Perna
Dessin : Fabien Bedouel
Éditeur : Comix Buro
62 pages
Date de sortie :  janvier 2021
Genre : Polar ; Action


Le seul endroit où l’on vous promet un repos… éternel.

 

Présentation de l’éditeur

Tandis qu’ils se rendent à la finale régionale du championnat de tennis de table d’Albuquerque, Lemmy et son inénarrable mentor, le coach Malone, tombent en panne avec leur Fiat 500 sur la 380. À quelques miles de là : Flatstone, petite bourgade improbable en plein cœur du Nouveau-Mexique, et son shérif homophobe et buté, leur tendent les bras. Quelques « tracasseries administratives » plus tard, ils trouvent finalement refuge dans le seul motel du coin, le Valhalla Hotel, tenu par une femme pour le moins intrigante, Frau Vinkler. Au petit matin, Lemmy a disparu. Malone part évidemment à sa recherche…

valhalla hotel t1_pl

 

Mon avis

Ne faites jamais un doigt d’honneur sur la route en doublant une autre voiture. On ne sait jamais, vous pourriez tomber en panne quelques mètres plus loin et vous faire rattraper … C’est ce qui arrive à Malone et Lemmy, son poulain apathique champion de ping pong, qui se retrouvent avec un joint de culasse cramé, coincés dans un hôtel pourri d’un bled pourri peuplé de gens pourris !

C’est à bord d’une Fiat 500, que Pat Perna nous fait un démarrage sur les chapeaux de roue pour cette nouvelle série bourrée d’adrénaline.
Au menu : une galerie de personnages étranges complètements barrés, une intrigue pour le moins intrigante dont on ne voit pour l’instant pas très bien ou elle va nous mener, des gros flingues et des grosses bagnoles, des dialogues ciselés au scalpel, quelques clichés et caricatures, deux ou trois notes d’heavy métal (cf le titre du présent tome et des deux autres à venir) et une bonne dose d’humour noir et de suspense. Ah ! Et aussi des éleveurs de porcs d’origine allemande qui font un peu flipper quand même …

Dans un habile mélange d’influences du cinéma des frères Coen et de Tarantino, Pat Perna et Fabien Bedouel nous embarquent avec ce polar survitaminé dans de la BD d’action pur jus qui nous réserve son lot de surprises.

Si vous avez aimé Il faut flinguer Ramirez, il y aura sûrement une petite place pour vous dans ce Valhalla hôtel, alors foncez (mais pas de doigt d’honneur, hein !)

Loubrun

 

5 commentaires sur “Valhalla hotel – tome 1 – Bite the bullet

Ajouter un commentaire

    1. J’adore ce dessinateur qui apporte un gros plus dans cette BD où l’action est omniprésente ! (seule la linéarité impeccable des routes droites interpelle).
      Je regrette l’abandon de la série OPK.

      Aimé par 1 personne

      1. C’est vrai … ces routes trop droites en plein désert ça fait bizarre. C’est d’ailleurs une remarque que j’ai déjà vu sur cette bd.
        Mais ça n’enlève rien à la grande qualité de cet album!

        J'aime

  1. Album bien déjanté comme je les aime !!! J’espère que le rythme va perdurer sur les albums suivants que j’attends avec délectation.

    Pour ce qui est des routes droites en plein désert, c’est bien comme ça que je me les imagine, pourquoi voulez-vous qu’elles ne soient pas rectilignes quand il n’y a pas d’obstacle ? ☺
    ♥♥♥♥♥

    J'aime

    1. ça n’est pas le fait qu’elles soient rectilignes qui nous gêne mais que les bordures soient tracées à la règle, bien propres bien nettes.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :