John Tanner – tome 2 – le chasseur des hautes plaines de la Saskatchewan

le chasseur des hautes plaines de la Saskatchewan

Scénario : Christian Perrissin
Dessin : Boro Pavlovic
Éditeur : Glénat
88 pages
Date de sortie :  février 2021
Genre : biographie romancée ; western


« je m’en sors mieux quand je suis seul, oiseau de malheur ! »

 

Présentation de l’éditeur

1789, Nouveau Monde. John Tanner a 9 ans, il est le fils d’un pasteur fermier qui vit avec ses enfants, sa seconde épouse et deux esclaves noirs dans une petite ferme du Kentucky. Un matin de printemps que son père est aux champs avec le frère aîné et les boys, John, qui a eu l’interdiction d’aller dehors, parvient à déjouer la surveillance de sa belle-mère et de sa sœur, et filer en douce. Il est alors kidnappé par deux Indiens Ojibwe… Amené de force dans leur village, il est adopté par une vieille indienne qui voit en lui la réincarnation de son fils parti quelques mois plus tôt. Par la force des choses, John deviendra un membre à part entière du clan, prendra part aux guerres tribales, avant de tenter son retour parmi les blancs…

john tanner t2_pl

 

Mon avis

John Tanner à grandi et s’appelle désormais Shawshaw-a-benase ce qui signifie l’hirondelle ou la buse. Son apprentissage de la vie est plus que rude. Adolescent, il est vendu à une autre famille, nomade et d’une extrême pauvreté. Pour vivre ils doivent sans cesse bouger, à la recherche de gibier pour se nourrir et pour en vendre les peaux. Avec sa nouvelle famille, il s’endurcit en traversant l’hiver et en se confrontant à son « frère » qui le provoque sans cesse et à sa mère toujours plus dure avec lui. Leurs errances lui feront croiser la route d’une petite fille, Skwashish.

Histoire authentique que celle de ce John Tanner qui fut élevé par les indiens, et magnifiquement mise en image par Boro Pavlovic et Christian Perrissin. Cette aventure humaine hors du commun a été racontée par John Tanner lui-même au docteur Edwim James qui en fit un récit, A Narrative of the Captivity and Adventures of John Tanner. Ce témoignage à une valeur anthropologique indéniable nous montrant de l’intérieur la vie indienne de la fin du 18è et du début du 19è siècle. Une vie rude, où les codes et les valeurs sont à mille lieux de celles des blancs – des colons -, une vie qui tient à peu de choses et qu’il faut quasiment reconquérir chaque jour. Les clichés du bon indien loyal, valeureux et animé par un code d’honneur sans faille, volent un peu en éclat. Il y a autant « d’indiens » qu’il y a de tribus indiennes. Ici, ils sont violents, cruels et sans pitié.

On vit intensément et comme une aventure ce récit de vie raconté par Tanner. Nous sommes embarqués dans des paysages parfois hostiles mais toujours grandioses et magnifiés par le trait sobre de Boro Pavlovic. Dans un style crayonné un chouïa charbonneux il en renforce le côté sauvage et marque bien la rudesse de la vie.

Un très beau diptyque au souffle aventureux et instructif à ranger aussi au rayon des bons westerns.

Loubrun

3 commentaires sur “John Tanner – tome 2 – le chasseur des hautes plaines de la Saskatchewan

Ajouter un commentaire

  1. Cela me rappelle le film « un homme nommé cheval » contant la vie d’un aristocrate anglais qui devient, après captivité, un vrai guerrier sioux. Le dessin est superbe en tous cas.

    J'aime

  2. Dommage que les planches Delcourt soient de mauvaise qualité (comme leur site mal foutu d’ailleurs)😜
    J’aime aussi beaucoup ce dessinateur que j’avais découvert sur les superbes séries El Niño et Les Munroe😍

    J'aime

  3. Excellente adaptation d’un récit authentique. Et un dessin superbe pour représenter une nature sauvage qui ne doit plus trop exister maintenant. ♥♥♥♥

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :