Adelin et Irina T01

 Le complot des capes noires

Auteur : Nico
Editeur : Editions du Tiroir
Genre : Humour
Sortie : le 29 janvier 2020

Avis de l’éditeur :

Alors qu’ils cheminent de concert vers le bourg de Maldorf, le barde Adelin est capturé par une bande de trafiquantes d’esclaves, et est vendu au marché de Perla, capitale de l’empire des Amazones, où les mâles n’ont aucun droit, si ce n’est de se taire et travailler.

adelin et irina_le complot des capes noires_editions du tiroir_scan

Mon avis :

Au domaine de Maldorf, les fières amazones règnent sur leurs sujets masculins. Quiconque est pris lors d’une embuscade ou pour quelconque raison que ce soit termine son parcours pendu à une corde pour les malheureux, et esclave pour les délires des amazones.

C’est le sort qui attend le barde Adelin, destiné à servir la princesse Irina. Peu utile d’entrée de jeu, ses capacités à se fondre dans la masse et à se tirer de situations complexes lui permettront de se construire une place de choix pour les égards de sa maitresse.

Car bien que les amazones dictent leur toute puissance, de nombreuses jalousies tiennent place notamment la diablesse Comtesse Vultura Ravenkrow, qui incarcère la sœur de la princesse Irina afin de prendre le pouvoir absolu.

adelin et irina_le complot des capes noires_editions du tiroir

Subtil, intriguant et jouissif, quelques qualificatifs qui témoignent de la qualité de cet ouvrage. Les éditions du Tiroir republient les aventures d’Adelin & Irina parues initialement en 2018, dont la trame s’aventure dans un contexte peu commun : celui de la domination sous un aspect humoristique. Un style décalé signé Nico, à qui on doit notamment Captives de l’île aux pirates, Mesrine ou encore certains titres de la saga des voyages de Jhen. Avec son rythme soutenu, sans réel temps mort, ses protagonistes grivois et totalement décomplexés ainsi que sa prose littéraire proche par moments d’un Frédéric Dard, ce récit haletant captive le lecteur.

Le trait se veut également de bonne facture. Dans un registre d’humour classique, les cases sont pour le moins fournies et truffées de détails omniprésents. Les amazones se querellent, se faisant des coups bas, jusqu’au meurtre et diverses tortures les montrant peu vêtues ou affublées de tenues bondage dans un contexte médiéval, de quoi en surprendre plus d’un !

Un premier titre amplement réussi dans l’attente du second opus, l’épée de la domination prévu en format cartonné réédité pour le premier semestre 2021.

Coq de Combat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :