Sheïd – T1 – Le piège de Mafate

Scénario : Philippe Pellet
Dessin : Philippe Pellet
Éditeur : Drakoo
Date de sortie : 04 novembre 2020
48 pages
Genre : Heroic Fantasy

…l’histoire d’un tueur au grand cœur qui va épargner sa cible pour ensuite en adopter la cause, c’est effectivement du vu et revu. mais [c’est] très bon parce que, franchement, c’est très bien traité.

Présentation de l’éditeur

Ancien légionnaire qui survit de contrebande, Sheïd accepte un contrat qui va faire basculer son destin. Dans une cité écrasée de soleil, alors qu’il a pour mission d’enlever un vieil archéologue, La situation dérape et le plonge au milieu d’enjeux bien plus grands que lui où l’exploitation d’un pouvoir ancestral par des élites cupides menace tout un monde.

Mon avis

En BD, on peut dire que dans l’Heroic Fantasy, il y a à prendre et à laisser… Ce premier tome des aventures de Sheid semble clairement indiquer que cette série se trouve dans la première catégorie, et pas qu’un peu…

D’abord, le dessin est particulièrement bien travaillé. Les décors sont sublimes et Philippe Pellet possède manifestement les notions d’anatomie et de perspective qui font parfois défaut à certains de ses collègues dessinateurs (malheureusement de plus en plus souvent…). Les cadrages sont très dynamiques et le souci du détail est juste dingue. La mise en couleur n’est pas en reste non plus et le résultat est donc graphiquement très agréable. Le seul bémol, à mon sens, seraient ces traits noirs (sensés être des rides) qui polluent les visages des personnages… ça me rappelle justement les collègues susmentionnés qui usent et abusent des filtres Photoshop… Mais bon, côté dessin, c’est vraiment du très gros et très bon boulot.

Et puis… côté scénario, c’est également très bon. Classique, mais très bon. Classique parce que l’histoire d’un tueur au grand cœur qui va épargner sa cible pour ensuite en adopter la cause, c’est effectivement du vu et revu, mais très bon parce que, franchement, c’est très bien traité. L’univers et les personnages sont tout à fait cohérents. J’aime beaucoup, par exemple, le fait que Pellet prend non seulement le temps de nous expliquer comment volent les voiliers-dirigeables mais qu’en plus, il intègre cette donnée à l’histoire elle-même et au mode de fonctionnement économique de son monde. Classique aussi parce que le compagnon aussi taiseux que mastok de Sheid nous rappelle gravement un certain Chewbacca… D’autant que notre héros (contrebandier… tiens tiens) et lui vont devenir tricards dans tout « l’empire »… Mais bon, vraiment, ça se lit bien, c’est rythmé, et si la trame générale peut sembler prévisible, l’enchainement de l’histoire se fait naturellement et les rebondissements sont tout de même de la partie.

J’attends donc le tome 2 avec une certaine impatience.

ScénarioDessinico_Album
coeur_quatrecoeur_quatrecoeur_quatre


Odradek

3 commentaires sur “Sheïd – T1 – Le piège de Mafate

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :