Njinga – La lionne du Matamba T1.

Scénario : Jean-Pierre Pécau
Dessin: Alessia De Vincenzi
Éditeur : Delcourt

Date de sortie : 30/09/20
Genre : Aventure, Histoire, Guerre, Colonisation.
Pages : 56

 » Dieu est amour…. Alors pourquoi venez-vous ici pour nous tuer ? »

Résumé de l’éditeur:

Au XVIIe siècle, dans ce qui allait devenir l’Angola, une puissante reine d’Afrique centrale, Njinga, ne recule devant aucun moyen pour préserver son territoire des Portugais.À la tête d’une armée de guerriers dont les célèbres Amazones, la reine Njinga mène un combat sans merci contre les envahisseurs blancs. Elle décide même de rejoindre la secte terrifiante des cannibales Bangalas afin de contrer un ennemi mieux armé. Elle sait, en fin stratège, jouer de diplomatie pour conserver l’indépendance de son pays face aux colonisateurs trafiquants d’esclaves.

Mon avis:

Tout d’abord, je tenais à vous souhaiter non pas une bonne année 2021, mais une meilleure année que celle qui vient de se finir. Je pense que le vœu le plus approprié au vu des circonstances serait la santé mais que serait la santé sans l’épanouissement et le bonheur ? Je rajouterais à cela quelques bons albums, BD et de supers chroniques qui les accompagnent. J’espère que vous avez passé un bon moment hier qu’importe votre façon de passer ce cap ! Et maintenant, parlons BD ^^

Me revoici encore avec un album traitant de l’Histoire mais avec une de mes séries de prédilections, à savoir: « Les Reines de sang ». Cette fois-ci nous embarquons pour l’Afrique, plus précisément le Matamba ou futur Angola. Pour situer un peu le contexte, nous sommes au 17ème siècle, les Portugais désirent annexer ce pays pour ses richesses et notamment pour le commerce d’esclaves. Njinga est la fille des souverains du Matamba et la sœur du souverain régnant, elle est désignée comme ambassadrice auprès des envahisseurs pour parlementer. Elle prendra le pouvoir en assassinant son frère et se convertira au christianisme afin de se faire davantage respecter par les Portugais. Hélas les choses ne vont pas se passer très bien et finalement elle fera alliance avec les Pays-Bas. Njinga est considérée comme une figure majeure du féminisme, c’était une femme intelligente et cultivée pour son époque et qui avait des mœurs avant-gardistes. Excellente diplomate et fin stratège, de nos jours elle reste un modèle féminin et un repère culturel pour le peuple angolais. Pour plus d’informations, je vous invite à visionner ce mini reportage sur la chaîne télévisée ARTE:

https://www.arte.tv/fr/videos/099214-000-A/la-reine-njinga-embleme-de-l-identite-angolaise/

Bon, revenons-en à nos moutons, pardon notre BD… Je vous ai tracé le portrait historique de notre reine Njinga sans trop rentrer dans les détails car finalement l’ouvrage suit son parcours. Je trouve particulièrement intéressant le fait que cette série traite de reines très connues et de moins connues également. Peut-être que certains lecteurs la connaissent mais ce n’etait pas mon cas. En tout cas, elle a du caractère et pas froid aux yeux. On ne peut s’empêcher d’éprouver de la compassion pour elle et son peuple… Pourquoi ces européens qui débarquent se croient-ils supérieurs en tout et traitent-ils les autres peuples comme des sauvages ignares, voire pire comme des animaux étranges ? Ah la colonisation et ses horreurs, cela me révolte quand je lis ça, quand je visionne des reportages ou documentaires. Que de civilisations perdues à cause de ça, enfin bon je m’égare un peu. Quoiqu’il en soit, c’est un aspect abordé dans l’ouvrage qui m’a beaucoup touchée et je dirais que Njinga a eu raison de défendre son peuple, ses terres et ses coutumes !

Pour ce qui est du contexte et du récit en lui-même vous avez compris que je l’apprécie, en ce qui concerne les dessins, ils sont riche en détails et expressions, les couleurs sont vives pour illustrer la luxuriance de ce pays et bien marquer les scènes. Le découpage des cases n’est pas le même partout ce qui montre différents points de vues de ce qui se déroule. Je note que certaines illustrations montrent pas mal de nudités et je ne mettrais pas cette BD dans les mains de jeunes adolescents même si on voit du « nu » partout de nos jours. J’ai mes principes ^^

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet ouvrage et comme toujours je le recommande aux amateurs d’Histoire ou à ceux qui y sont réticents, c’est une autre manière d’apprendre de façon ludique et imagée. J’ai hâte de lire la suite des aventures de Njinga. D’ici à ma prochaine chronique, je vous souhaite encore une bonne année 2021, continuez à prendre soin de vous 🙂

Sandra/Ithilwen.

11 commentaires sur “Njinga – La lionne du Matamba T1.

Ajouter un commentaire

  1. Hello,
    Ces chroniques sont déjà un peu longues !…🙄, si en plus on y montre 2 fois la même page (6) ça fait un peu beaucoup non !😉

    J'aime

    1. Voilà, c’est corrigé. Quant à la longueur, chacun son style. Je te remercie que si tu as quelque chose à dire de me le faire savoir en privé. Bisous

      J'aime

      1. Merci pour la correction… sinon, c’était un trait d’humour et un clin d’œil sur ta prise de conscience… « Et maintenant, parlons BD ^^… » ou « Bon, revenons-en à nos moutons, pardon notre BD… » d’être parfois un peu bavarde qui fait tout ton charme !😉😘

        Aimé par 1 personne

  2. Désolée de ne pas avoir saisi ta nuance, il faut dire que tu es tatillon ^^ Et de rien pour la correction. Merci pour ces compliments ça me fait super plaisir car j’essaie de toujours m’améliorer 🙂 J’en profite pour te souhaiter une bonne année.

    J'aime

    1. Notre incorrigible correcteur Dgégé aime bien nous titiller 😉

      En tout cas, je ne connaissais pas du tout cette histoire. Je ne vais sans doute pas lire la BD, mais je vais sûrement regarder le doc Arte.

      Aimé par 1 personne

      1. Ah ça pour nous titiller c’est un spécialiste héhé. J’ai bien fait de mettre un lien alors 🙂 Bon visionnage.

        J'aime

      2. « Notre incorrigible correcteur Dgégé… »Très drôle !😅
        C’est vrai Bruno que vous êtes parfois difficiles à corriger !😜

        Aimé par 1 personne

      1. Hahaha, j’avoue que là tu m’a bien eue… Sans rancunes clairement et profites bien de ton weekend ^^

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :