Octofight – tome 2 – de rides et de fureur

Scénario : Nicolas Juncker
Dessin : Chico Pacheco
Éditeur : Glénat
126 pages
Date de sortie :  septembre 2020
Genre : anticipation, humour


« Suite à un accord historique entre Sociaux Gaullistes, Gaullistes Républicains et Gaullistes Gaullistes, le projet de loi sur la fin de vie obligatoire des plus de 80 ans a été adopté à l’Assemblée Nationale »

 

Présentation de l’éditeur

2050. La France, gouvernée par Mohamed-Maréchal Le Pen, est devenue une république où les valeurs du Gaullisme ont été poussées à l’extrême, rendant l’euthanasie obligatoire pour les plus de 80 ans en fin de droit. Radié de la sécu pour avoir été contrôlé positif à la nicotine et promis à la sentence administrative, Stéphane Legoadec n’a d’autre choix que de prendre la fuite en compagnie de sa femme Nadège. Sans ressource, ils trouvent refuge auprès des Néo-ruraux, une communauté en marge où les octogénaires en exil ont organisé leur retraite. Mais selon une contrepartie de taille : ne peuvent rester que ceux qui se distinguent lors de véritables affrontements de gladiateurs.
Alors que sa femme tombe vite dans le coma, Stéphane, lui, s’avère être un concurrent de taille. Ses victoires lui offrent un chemin vers la gloire et une sélection à l’Octofight Champions League. Alors que le monde s’ébahit de ses exploits, Stéphane réalise progressivement le pouvoir et la visibilité qu’offrent son nouveau titre de champion. Dans l’ombre, la rébellion se met en marche.
Deuxième tome de ce triptyque dont le rythme effréné va secouer vos rhumatismes et où déambulateurs, humour noir et baston sont au rendez-vous !

octofight t2_pl_02

Mon avis

Suite de cette fable d’anticipation terrible qui nous montre une société qui élimine les vieux, et qui vise à contrôler toujours plus la vie des gens. Les vieux qui ne veulent pas être euthanasiés se réfugient dans une seconde zone, chez les néo ruraux et doivent s’affronter les uns les autres pour survivre, faisant l’objet de paris sportifs. Stéphane, radié de la sécu pour contrôle positif à la nicotine, est devenu un champion de l’Octofight et va jouer la Champions League. Mais il a compris aussi qu’il pouvait tirer profit de sa nouvelle notoriété pour remettre les choses à leur place.

octofight t2_pl_03

Ça bastonne de plus belle dans ce deuxième volume de cette série déjantée. Mais derrière les coups de cannes et de déambulateurs, cette série au style manga cache une critique politique de notre société en pleine dérive et en plein naufrage, dans laquelle plus aucun système politique ne semble crédible ni tenir la route. Le ton est acerbe et très bien vu, et entre en résonance avec la crise sanitaire actuelle qui laisse libre court à certaines idées assez effrayantes comme le passeport sanitaire, ou encore des systèmes de bonus/malus sur la santé.
Bref, il ne faut pas voir dans cette série qu’une bande de vieux qui se tapent dessus, mais une satire très virulente de notre société, aussi clairvoyante qu’effrayante, tant, sur certains points on n’est presque plus dans l’anticipation.
Mais on peut tout autant prendre tout cela au second voire au  troisième degré et passer un bon moment de rigolade ! 

Loubrun

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :