Le vagabond des étoiles – seconde partie

Scénario : Riff Reb’s
Dessin : Riff Reb’s
Éditeur : Soleil
98 pages
Date de sortie :  21 octobre 2020
Genre :  adaptation, fantastique


« Il m’a fallu mourir et mourir encore pour m’apercevoir que la vie était inépuisable. »

 

Présentation de l’éditeur

San Quentin. Dans la prison d’État, Darrell Standing, toujours soumis à la torture de la camisole de force, poursuit ses voyages extracorporels. Il s’incarne dans de nouvelles vies – hommes, femme, enfant – à travers l’histoire du monde, qui nous font voyager du western au péplum en passant par la préhistoire. Pour garder la raison, Darrell Standing recherche et trouve des preuves de la réalité de ses vies antérieures. S’ouvre également pour lui un abîme de réflexions sur l’immuable destin de l’humanité partout et toujours inféodée à l’amour, la superstition et la violence.

le vagabond des etoiles t2_pl

 

Mon avis

Les cellules d’isolement et la camisole n’ont plus d’emprise sur Darell Standing. La puissance de son esprit le font voyager de plus belle, à la rencontre de personnages aux vies improbables dans des époques où la violence faisait partie du quotidien. Le Far-West, la Rome antique, les Vikings, la Préhistoire, autant de périodes de l’histoire du monde où la vie souvent ne tenait qu’à un fil.

Les voyages extracorporels de Darell lui font vivre mille vies, de souffrance, de peur, de plaisirs, qui lui font oublier la torture présente et lui offrent même le luxe de rire de sa situation. Pour ne pas perdre totalement pied, il cherchera les preuves de la réalité de ses rencontres et, étrangement, il en trouvera.

Lecture absolument envoûtante que ce Vagabond des Étoiles ! On est littéralement embarqué dans ces voyages et troublé par la puissance de réflexion qu’offre le personnage. Ce deuxième volume est encore plus intrigant que le premier qui était plus axé sur une critique de l’univers carcéral. Ici, le ton vire à la métaphysique et ouvre des pistes de réflexions plus générales sur l’humanisme, la valeur de la vie et la liberté.

Riff Reb’s a fait de ce texte de Jack London une libre adaptation, rendant un sublime hommage à ce roman assez peu connu. Son graphisme fluide, précis, détaillé, apporte une dimension presque mystique à cette œuvre qui oscille entre réalisme et fantastique et qui met sur un piédestal la puissance de l’imaginaire.

Loubrun

 

3 commentaires sur “Le vagabond des étoiles – seconde partie

Ajouter un commentaire

Répondre à Laure-Line Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :