Le petit Maurice dans la tourmente.

Scénario :  Maurice Rajsfus
Dessin :  Mario et Michel D’Agostini.
Éditeur : TartaMudo
pages: 54
Date de sortie :  21 août 2020
Genre : Récit autobiographique, 2ème guerre mondiale, jeunesse.

« C’est le temps de la peur, mais il faut survivre à tout prix. »

Résumé de l’éditeur:

1942, aux heures les plus sombres de l’histoire de France, dans la période de la collaboration à Paris. Maurice, alors âgé de 14 ans, ainsi que ses parents et sa sœur sont raflés, lors de, sinistre mémoire « la rafle du Vel’d’Hiv ». Parce qu’ils étaient Juifs Polonais. Suite à une aberration administrative mais très providentielle pour Maurice et sa sœur, les deux enfants sont relâchés de ce centre de détention parisien. Commence alors pour Maurice et sa sœur livrés à eux-mêmes  une survie de tous les instants, dans l’appartement de banlieue à Vincennes où ils résidaient et où ils sont revenus. L’étoile jaune cousue sur leurs vêtements. Maurice reprend son travail d’apprenti bijoutier et de coursier, se livrant à une partie de cache-cache tragique avec l’occupant allemand nazi et la police française, dans le Paris de l’époque. Ce sont ces faits qui sont relatés dans ce livre, ces quatre années atroces de 1942 à 1945, avant la Libération. La force de cette histoire, c’est qu’elle est à la fois un compte rendu historique sur cette période mais aussi et avant tout le témoignage d’un homme qui a échappé à la mort. Ce ne fut pas le cas de ses parents qui furent assassinés dans les camps d’extermination avec la complicité du gouvernement de Vichy.

Mon avis:

Il s’agit ici d’un récit autobiographique relatant l’histoire de Maurice Rajsfus durant la seconde guerre mondiale à Paris. Maurice est juif, ses parents sont déportés mais lui et sa soeur échappent de peu à ce sort tragique. Ils sont livrés à eux-mêmes et devront survivre la peur au ventre. Car les policiers français collaboraient avec les occupants, ordre du Maréchal Pétain !

On peut dire que d’une certaine manière, Maurice a eu de la chance mais surtout une sacrée dose de courage et de présence d’esprit pour tenter d’éviter le pire ! Parce que porter une étoile jaune de 10 cm sur la poitrine ça attire l’œil !

C’est ainsi qu’il va traverser cette période sombre la peur chevillée au corps, il ne savait jamais si au détour d’une rue il n’allait pas se faire rafler et expédier dans les sinistres camps de concentration à l’est dont il n’avait que des bribes d’informations pour le moins sinistres.

Son patron est un homme bon et bienveillant qui essaie d’égayer son quotidien malgré tout. Et si les journées étaient pénibles, les nuits l’étaient également avec les bombardements mais aussi signe d’espoir que les alliés défendaient chèrement la liberté !

C’est un ouvrage intéressant d’autant plus qu’il s’agit d’un témoignage de cette époque. Avant de débuter le récit à proprement dit il y a deux pages de repères chronologiques sur la seconde guerre mondiale. Le vocabulaire utilisé est à la portée de tout un chacun et ce y compris des enfants dès 8-9 ans. Il s’agit donc bel et bien d’un ouvrage pour la jeunesse. Les dessins apportent une plus value au récit, le rendant encore plus vivant. Que ce soit en jouant avec les couleurs ou la taille des personnages ou des scènes.

Je suis d’avis qu’on peut très bien expliquer à des enfants les parties sombres de notre histoire en utilisant les bons canaux tels que celui-ci ! D’ailleurs, il existe même des albums jeunesse pour les plus petits qui traitent de ce sujet. Je tiens à préciser que cette BD a le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah ! Ce qui en fait un gage de vérité et de qualité.

A mettre dans les mains des plus jeunes et des moins jeunes !

Sandra/Ithilwen.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :