Interview de Dobbs et Khaled pour Hit the Road.

Je vous invite à suivre une interview des gagnants de notre couverture de mois de juillet Olivier « Dobbs » Dobremel et Afif Khaled pour leur titre Hit the road. Il faut savoir que j’essaye toujours de contacter les gagnants, parfois je ne les trouve simplement pas sur un réseau social, parfois on me répond par un grand silence et parfois, je reçois vite une réponse positive et enthousiaste, c’est le cas avec ces deux  auteurs qui m’ont paru très vite sympathiques. Donc merci à eux pour leur réactivité et leur intérêt pour ce genre d’exercice. En plus ils m’ont envoyé plein de visuels ! Trop classe !
Allez c’est parti. Profitez et prenez en plein les mirettes!
cdm_07-08_hit the road

Pour commencer, j’aimerais savoir comment vivez-vous cette année covid ?
Olivier :Une « Année de la BD » bien étrange, avec son lot de festivals, de rencontres et d’interventions annulées… Et même si je travaille chez moi dans mon atelier, le confinement m’a coupé du social dont j’avais besoin… dont nous avons tous besoin. Des proches ont été en chômage technique, d’autres ont plus ou moins bien supporté le télétravail. Pour ma part, le télétravail et le côté solitaire sont un peu la base de ma tâche de scénariste, mais de là à dire que ça n’a rien changé…

Afif: Comme tout le monde, je vis. On essaye de pas écouter BFM et on fait en sorte de ne pas stresser nos enfants en faisant semblant de vivre normalement.
On vit avec, on a hâte que ça se termine et on espère « un monde d’après ».
Hit (27)

Pouvez-vous nous expliquer la genèse de ce titre ?
O: Travailler sur une création en polar routier m’a toujours attiré. J’avais plusieurs concepts dans les tiroirs, et celui-ci en particulier m’importait : il était court, comme des tranches de vies en récit brutal et choral, de brèves rencontres presque fantomatiques autour de personnages qui jouent avec les stéréotypes du genre et dont on aurait envie de connaitre le passé, même ceux qui n’apparaissent que 1-3 cases.
A: Olivier Jalabert nous a présenté l’un a l’autre et ça été le coup de foudre 🙂 On devait travailler sur un autre projet mais je ne le sentais pas car je n’avais pas assez de références pour cela. En discutant avec Dobbs, on a appris à se connaître et ce polar (qu’il avait sous le coude) est devenu une évidence 🙂 . J’ai adoré  et plongé dans l’univers aussitôt. 
Truck

Quelles sont les références qu’on peut y trouver ?
O: Hit the Road c’est un mille-feuille sanglant avec plusieurs niveaux de lecture… C’est d’abord un récit volontairement très court, à relire en faisant attention aux détails, aux thématiques, aux sous-textes :
le 1er degré correspond à un récit simple de road movie avec deux personnages opposés qui vont s’allier contre une menace commune, la vieille mafieuse. Le 2e niveau est un jeu avec les genres narratifs cinématographiques (polar, thriller, horreur ou même western, les personnages, les situations, les plans types de certains réalisateurs et l’hommage plus ou moins appuyé aux frère Coen, à Peckinpah, à Siegel etc.). On pourrait même faire un quizz des véhicules iconiques de la culture pop en lisant Hit the Road. Il y a aussi au final un 3e registre plus profond, plus psychanalytique et symbolique, et les indices semés sont nombreux pour une relecture du tome.

A: Nos références sont beaucoup plus cinéma que BD. J’ai baigné dans « la dernière Séance » d’Eddy Mitchell et les films des années 60 à 80 et je pense que Dobbs aussi 🙂 .
Dans la neuvième pages, case 2, le camion qui traverse la case est tiré du film «  Duel  » de Steven Spielberg ( 1971 ). Et plein d’autres petites références dans l’album à trouver 🙂

C’est un univers que vous voudriez encore développer ?
O:Oui, tout à fait. Des personnages encore vivants (hehe) peuvent être encore traités dans une suite, mais ce qui peut davantage m’intéresser,  c’est donner un passé à certains individus qui le méritent. Répondre à certaines questions pourrait être intéressant : Comment la famille s’est implantée ? Comment s’est passée l’adolescence ou comment se sont déroulés les débuts de certains de ses membres ? Comment les deux frangins ont été piégés ? etc…
A: Oui, oui, oui, oui, ouiiiiiiiiiii et ouiiiiii, reouiiiiii 🙂 l’idée fait son petit bonhomme de chemin 🙂

Hit (34)
Un scénariste a-t-il son mot à dire sur le choix de la couverture ?
O: Pour moi, oui… mais il y a beaucoup de choses qui rentrent en jeu comme les codes, la lisibilité, le titrage, la direction artistique, le marketing etc… Il se trouve que c’est moi qui ai fait plusieurs montages photoshop pour proposer initialement cette couverture à l’équipe de Comix Buro et au directeur artistique de Glénat. J’ai même celles des « suites possibles » prêtes sur mon PC… Afif a fait un travail de dingue dans l’album (avec Josie de Rosa à la couleur), mais sa dernière version de couverture claque vraiment.

Comment as-tu créé cette couverture, elle a été ton premier choix ou en as-tu réalisé plusieurs ?
A: L’idée vient de Dobbs et j’ai tout de suite adoré. Elle est encore, là aussi, très influencée par le cinéma et les affiches de films.
Clyde
Que doit évoquer pour vous une couverture ?
O: Un impact, une envie, une reconnaissance des éléments narratifs sans faire « gloubiboulga », à l’instar de pas mal d’affiches mainstream au cinéma, à l’heure actuelle. Pour moi, des gens comme Drew Struzan, Saul Bass ou bien encore Bob Peak demeurent d’incroyables artistes qui ont su donner leurs touches aux visuels des films sur lesquels ils ont travaillé. Alors c’est vrai, en BD, autant éviter de faire comme les autres même si des recettes fonctionnent très bien sur le placement des personnages, la composition, les arrière-plans etc…

A: Les longues soirée d’hiver et du chocolat chaud 🙂
Une couverture pour moi ne doit pas spoiler l’histoire avant tout.

As-tu une anecdote où une couverture d’un de tes albums qui a connu pas mal de vicissitude ?
O: J’adore Stéphane Perger qui est mon frère de cerveau hehehe… et lorsqu’on bossait sur Scotland Yard il a pondu un nombre juste incroyable de concepts, tout plus graphiques, profonds symboliques, et référentiels… Bon, au final, le tome 1 a juste des personnages qui avancent vers nous comme x autres albums… ça peut être frustrant, mais c’est le jeu.

A: Sincèrement, non, je vois pas.  

Un petit mot sur ta collaboration avec Afif Khaled.
O: J’adore Afif, nos conversations téléphoniques virent rapidement à du grand n’importe quoi (comme avec Stéphane Perger d’ailleurs, hein). Il a passé beaucoup de temps sur son approche graphique, sur le style qu’il allait employer sur les personnages, les véhicules et la profondeur de champs. Mon scénario et mes découpages lui ont plu : on retrouve très bien ce que j’avais en tête, avec beaucoup de grandes bandes panoramiques sur lesquelles il a travaillé avec plaisir et talent.

Un petit mot sur ta collaboration avec Dobbs.
A: Franchement ??? Vraiment superbe 🙂 c’est chouette de bosser avec quelqu’un qui a le même humour déplorable au ras des pâquerettes 🙂
Page 8 def
Quelles sont tes futurs projets ?
O: Après la sortie actuelle de Sa Majesté des Ours, de la fantasy animalière avec Vatine et Cassegrain toujours chez Comix Buro, et celle future de Dien Bien Phu, il y aura plusieurs westerns et BD d’action modernes ainsi que de la piraterie chez Glénat. Je dois aussi m’atteler au tome 2 du DocuBD sur Montpellier, chez Petit à Petit, ainsi qu’à un gros projet personnel de Science-Fiction…

A: Peut être de la SF chez Comic buro avec un certain Dobbs au scenario:)

Voilà, j’espère qu’on vous a donné envie de découvrir ce titre.

Samba.
PS: sacré Afif !! 😂

3 commentaires sur “Interview de Dobbs et Khaled pour Hit the Road.

Ajouter un commentaire

  1. Interview intéressante d’un duo sympa !
    Finalement cette couv est très réussie et est le fruit d’une bonne idée du scénariste parfaitement réalisée par le dessinateur qui rappelle en effet les affiches très cinématographiques des films.
    La vignette de la Mustang croisant le gros bahut est une scène culte.
    Les projets du scénariste avec 2 pointures comme Vatine et Cassegrain mettent l’eau à la bouche !😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :