L’oiseau rare. Tome 1

Eugénie

Scénario : Cédric Simon
Dessin : Éric Stalner
Éditeur : 
Grand Angle
64 pages
Date de sortie : 19 août 2020
Genre : Historique, tranche de vie, aventure.

Un ouvrage extrêmement bien détaillé, notamment en fin de volume avec une présentation illustrée de photos de « La zone », sa création, la vie des zoniers, … Le dessin d’Éric Stalner, mis en couleur par Florence Fantini n’est pas en reste. Les visages sont extrêmement expressifs, les décors minutieusement élaborés, les habits, … quant au scénario, il est rondement mené par Cédric Simon.

Présentation de l’éditeur :

Ils sont prêts à toutes les combines pour atteindre leur rêve.

Fin XIXème, un immense bidonville entoure Paris : La zone. Là, vivent Eugénie et la bande qui lui tient lieu de famille. Cinq personnes unies par des liens très forts au milieu des déshérités de tous bords chassés de la ville par la spéculation immobilière. Pour réaliser son rêve, reconstruire « L’Oiseau rare », le cabaret de son grand-père, Eugénie est prête à tout. Vols, filouteries, chantages sont leurs activités quotidiennes. Mais les combines de plus en plus risquées mettent en péril le petit groupe. C’est alors qu’Eugénie fait une rencontre déterminante :  la grande Sarah Bernhardt…

l-oiseau-rare-grand-angle_scan1

Mon avis :

Entre « L’apache et la cocotte » et « La fille de l’exposition universelle ». Sur base d’une photo prise par Eugène Atget (photographe du XIXe siècle), Cédric Simon nous emmène au cœur de la Zone, véritable bidonville qui entoure un Paris qui se modernise avec l’industrialisation.

Dans ces bas-fonds de la capitale vit Eugénie, jeune orpheline qui a perdu ses parents lors du grand incendie de leur cabaret, l’oiseau rare. Depuis, elle vit dans une roulotte avec son grand-père et entourée de camarades d’infortune, notamment le grand russe Tibor, ancien dompteur de fauves. Ensemble, ils vivent de menus larcins dans tout Paris.

l-oiseau-rare-grand-angle_scan2

Un ouvrage extrêmement bien détaillé, notamment en fin de volume avec une présentation illustrée de photos de « La zone », sa création, la vie des zoniers, … Le dessin d’Éric Stalner, mis en couleur par Florence Fantini n’est pas en reste. Les visages sont extrêmement expressifs, les décors minutieusement élaborés, les habits, … quant au scénario, il est rondement mené par Cédric Simon.

Grâce à ce premier tome, nous rencontrons les affres de la vie quand on fait partie des rebuts de la société ; la misère qui engendre la mendicité ou le vol et enfin les trafics dans les plus sombres recoins de la zone.

C’est dans cette misère grouillante que la jeune Eugénie, héroïne de cette aventure, évolue depuis son plus jeune âge. Bien qu’éduquée par son grand-père qui lui enseigne l’écriture et d’autres connaissances bien utiles dans la société, elle est devenue une véritable canaille prête à tout pour quelques sous. La seule chose l’extirpant de sa condition étant le théâtre qu’elle affectionne au point de déclamer des actes entiers pour le plaisir… alors imaginez quand elle rencontre enfin son idole, l’actrice Sarah Bernhardt.

ShayHlyn

2 commentaires sur “L’oiseau rare. Tome 1

Ajouter un commentaire

  1. Eric Stalner est un dessinateur chevronné et prolifique que j’ai découvert à la fin des années 80… on peut donc dire qu’il a du métier.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :