Malcolm Max – Tome 01 – Les pilleurs de sépultures

Scénario : Peter Mennigen
Dessins & Couleurs : Ingo Römling
DL : 04/2020
Editeur : Delcourt
ISBN : 978-2-413-02399-9
NB pages : 72

 


« Est-ce que le meurtrier est encore dans les parages ? »

malcolmMaxT1-1Résumé éditeur :
En 1889, à Londres, rien ne va plus. Une série de meurtres terrifiants a déferlé sur la city. Malheureusement, même l’exécution du meurtrier supposé, surnommé « Le Poète » ne parvient pas à endiguer la vague de violence et de sang. La société secrète Custodes Lucis (Les Gardiens de la Lumière) confie l’enquête à Malcolm Max, expert en affaires paranormales et chasseur de démons.

 

 

 

malcolmMaxT1-2

Un sketchbook de douze pages inclus en fin de volume, ci-dessous deux trois morceaux choisis intéressants sur la genèse du projet :

  • Les origines de Malcolm Max : En 2008, les éditions Tigerpress prévoient de rééditer les « Gespenster Geschichten » de Bastei. Il y a suffisamment de matériel à rééditer, mais il manque un supplément, sans lequel aucune bande dessinée de l’époque ne peut réussir sur le marché. Il faut donc trouver quelque chose qui puisse plaire à toutes les tranches d’âge. La décision est prise d’ajouter une pièce radiophonique en supplément. Peter Mennigen, auteur de la plupart des scénarios des « Gespenster Geschichten » est choisi pour mettre en œuvre cette idée. L’éditeur laisse carte blanche à l’auteur en ce qui concerne le concept et le contenu de la pièce radiophonique. Ainsi naquit Malcolm Max, un agent s’occupant d’affaires surnaturelles pour le compte de la loge secrète des « Custodes Lucis ».
  • La bande dessinée : Après que la pièce radiophonique de Malcolm Max ait trouvé un nouveau foyer éditorial, Peter Mennigen projette d’adapter la série en bande dessinée.
    … un jour alors qu’il erre sur Internet, il tombe par hasard sur l’illustrateur francfortois Ingo Römling. Après un court échange de courriels et un entretien téléphonique, Ingo Römling se montre intéressé par le projet. Il réalise des dessins tests qui convainquent l’auteur. En plus du talent exceptionnel d’ Ingo Römling, c’est son souci du détail et son sens de l’ambiance qui ont impressionné l’auteur. Peter Mennigen : « Avant de présenter un personnage, Ingo en réalise des croquis incroyablement méticuleux. De plus il ne se contente pas de représenter un motif. Il le transcende dans ses œuvres. Et il peaufine l’ambiance de chaque scène grâce à des couleurs sensibles et mesurées. »

malcolmMaxT1-3

malcolmMaxT1-4Il y a également des infos sur la caractérisation des personnages, les justifications sur le choix du lieu et de l’époque, etc. Vraiment plus qu’un simple sketchbook, un vrai supplément intéressant qui met en perspective les origines et les objectifs de la série.

Un bon tome introductif, où l’on sent qu’il y a quand même un univers dense que Peter Mennigen  s’attache à nous faire découvrir, du coup on se retrouve avec un ensemble assez verbeux et très démonstratif. La fin du tome annonce clairement une suite que je découvrirai avec plaisir. Mention spéciale à son équipière Charisma la demi-vampire qui n’hésite pas à remettre en cause le bien fondé des méthodes de Malcolm et qui possède un caractère fort, d’autant plus qu’elle fini en fâcheuse posture en fin de volume.

 

Scénario Dessin ico_Album
coeur_trois_et_demi coeur_trois_et_demi coeur_trois_et_demi

JaXoM

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :