Grand Orient

Scénario : Jérôme Denis
Dessin : 
Alexandre Franc
Éditeur :
Soleil
Date de sortie : 27 mai 2020
Genre : société, franc-maçonnerie, tranche de vie

« … Et c’est quand minuit sonne qu’ils égorgent le taureau ! … Le sang jaillit, et nos corps demi-nus se frottent dans une frénésie de bacchanale… À ce moment, on oublie tout, et la réalité bascule. Alors résonne le son lointain et sourd des dix-sept cors de chasse… »

Présentation de l’éditeur :

Une délicieuse comédie sociale sur la réalité de la Franc Maçonnerie, par un spécialiste du sujet.

Philippe, 30 ans, parisien, voulait entrer en Franc-Maçonnerie. Commence alors pour lui un quotidien loufoque, tendre, très humain avec les Frères et Sœurs de sa Loge. Loge qui subit des problèmes organisationnels risibles. Jérôme Denis, journaliste et franc-maçon au Grand Orient nous propose une histoire inspirée de son expérience, dévoilant « la réalité de la Maçonnerie » loin des scandales financiers ou des grands élans mystiques, présentant ses paradoxes, ses ridicules, et la recherche bancale et maladroite d’un idéal.

grandOrient-1

Mon avis :

Sur un ton léger, Jérôme Denis nous dévoile la face cachée de la Franc-Maçonnerie. Loin des idées préconçues et largement répandues, l’auteur nous présente une société d’êtres humains issus de milieux sociaux divers avec comme point commun : un attrait pour la connaissance et l’approche scientifique et philosophique du monde.

Mais plus encore que de découvrir les thèmes abordés lors des réunions maçonniques, comme « Mozart » qui semble être un sujet apprécié dans certaines loges, c’est l’aspect humain qui prend l’avantage. Contrairement aux idées reçues mêlant la politique et les hauts dirigeants de ce monde à la tête de la franc-maçonnerie – ce qui était peut-être le cas auparavant, à l’apogée du culte – l’occultisme associé irrémédiablement à cette société rebute finalement ces ministres et autres personnalités à clamer leur appartenance à la Franc-Maçonnerie.

grandOrient-4

Alors que cette philosophie de pensée réunit, en fin de compte, des gens férus de savoir ; ouvrant ses portes à tout un chacun visiblement : « Grand Orient » affronte les aprioris et la réalité, d’autant plus quand les maçons se retrouvent à des événements les réunissant avec des profanes. Nous découvrons alors que les maçons peuvent être notre prof à la fac, un journaliste, un enseignant du lycée, un agent de marketing… des gens qui vivent, qui aiment, qui évoluent, se marient, se séparent, qui vieillissent, … qui meurent.

Une sympathique présentation de ce grand mystère qui permettra peut-être de démystifier la Franc-maçonnerie, à condition que le lecteur ne s’attarde pas trop au dessin d’Alexandre Franc. Certes convenable, très représentatif et suffisamment détaillé : ça reste un graphisme classique comme on peut en voir mille dans les magazines notamment.

 

ShayHlyn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :