Derrière le ciel gris tome 1

Scénario : Sugaru Miaki
Dessin : Loundraw
Éditeur : Delcourt, collection Moonlight
Date de sortie :  19 février 2020
Genre : fantastique, adaptation, light novel, introspection.

Alors forcément, on aime ou on n’aime pas, on est touché ou non par les mésaventures de ces personnages qui en découvrent finalement long sur les autres, mais également sur eux-mêmes.

Présentation de l’éditeur :

Derrière le ciel gris, un manga subtil et poétique qui explore avec finesse la fragilité des êtres humains lorsqu’ils sont dos au mur…

Kumorizora est un adolescent qui a le pouvoir de conduire les gens au suicide, sans laisser de trace. Il élimine les cibles qui lui sont soumises, jusqu’au jour où il doit faire disparaître la fragile et énigmatique Aozora. Mais comment faire du mal à une personne qui le renvoie à ses propres blessures, et dont il pourrait bien tomber amoureux ?

derriereLeCielGrisT1-001

Mon avis :

Les éditions Delcourt lancent, avec ce titre et deux autres ouvrages du même auteur, leur collection « Moonlight manga » reprenant des light novels et leurs adaptations en manga. Une collection qui promet d’être riche aux vues du succès de ce genre de lecture au Japon.

Le premier auteur ainsi publié aux éditions Delcourt est le sombre et énigmatique Sugaru Misaki avec les titres « Derrière le ciel gris », « Le prix du reste de ma vie » et tant en version mini-roman que manga : « Parasite amoureux ». Et pour avoir lu les ¾ à ce jour, je peux vous dire que le lecteur va avoir de quoi réfléchir à sa vie et à notre existence même sur Terre.

derriereLeCielGrisT1-002

Dans « Derrière le ciel gris », le jeune Kumorizora (qui signifie « ciel gris »),  vient de se découvrir un don particulier : celui de s’emparer du corps d’une personne choisie vraisemblablement par des forces supérieures lui dictant qui posséder, et de faire en sorte que cette victime se suicide. Il est, comme il aimera le dire, un « nettoyeur » dont la mission est de ranger le domicile de sa proie, faire le vide autour d’elle, la faire agir de sorte que la découvrir suicidaire n’étonnera personne pour enfin la pousser à s’ôter la vie.

Une activité qui, étrangement, plaira à notre anti-héros jusqu’au jour où il devra s’en prendre à Aozora (ciel bleu) qui cache un secret inattendu ; rendant la tâche moins simple qu’il n’y parait.

Autant vous dire que, d’entrée de jeu, les scénarii de Sugaru Miaki semblent tous toucher aux états d’âmes, aux envies de disparaître et à la solitude. Des thèmes sombres accompagnés par un graphisme sobre sans trait particulier au dessinateur. Alors forcément, on aime ou on n’aime pas, on est touché ou non par les mésaventures de ces personnages qui en découvrent finalement long sur les autres, mais également sur eux-mêmes.

ShayHlyn.

 

2 commentaires sur “Derrière le ciel gris tome 1

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :