Julie Doohan – tome 1 – Spirit of Bourbon

Scénario : Thierry Cailleteau
Dessin : Luc Brahy
Éditeur : Delcourt
48 pages
Date de sortie :  11 mars 2020
Genre : aventure, histoire


Transgressant le cadre classique des récits sur la prohibition, Cailleteau en donne une vision plus rurale, au coeur de la production d’alcool de contrebande, et crée au passage une héroïne au caractère fort. Très fort.

 

Présentation de l’éditeur

État de Virginie, 1922. En se débarrassant de Doyle Doohan, la mafia pensait en avoir fini avec cet électron libre parmi les autres bootleggers de la région, plus réceptifs aux menaces. C’était sans compter Julie, la fille du macchabée, qu’une bonne connaissance de la chimie associée à un goût prononcé pour la vengeance va projeter dans un jeu de dupes dont elle ne compte pas être la prochaine victime…

julie doohan tome 1_pl

Mon avis

En y regardant de loin la couverture de cet album m’a fait penser à un western. Dans un sens ça en a un peu l’esprit, mais ça n’en n’est pas un. Et puis en y regardant de plus près on voit sur cette couverture explosive deux carcasses de voitures, décors inhabituel dans les westerns. Et d’ailleurs, à propos de ces voitures, je vais, une fois n’est pas coutume, jouer les pinailleurs. Le véhicule représenté sur la gauche de l’image semble être une traction avant. On reconnait bien les deux chevrons de la marque Citroën et la silhouette de la voiture. Problème : l’action de cette histoire se situe en 1922, date à laquelle cette voiture n’existait pas puisqu’elle a été produite de 1934 à 1957. Du coup je m’interroge sur la sulfateuse que tient en pogne la charmante cavalière … J’y connais pas grand chose en armes, mais ça ressemble bien à une Thomson qu’on voit dans les films de gangsters. Google me le confirme (on prend goût à la pinaille !) c’est une Thomson M1921. Tout va bien, la sulfateuse est réglo !

Bien, ceci étant, je vais quand même essayer de vous parler de la BD. Oui, parce que c’est quand même une bonne BD.

julie doohan tome 1_pl2

Thierry Cailleteau et Luc Brahy nous embarquent dans les années 20 au début de la prohibition, et nous proposent de suivre la destinée d’une jeune trafiquante d’alcool, Julie Doohan. Une histoire de gangsters de plus ? Oui, mais sous un angle nouveau. Nous sommes dans la campagne, dans un petit village qui abrite le cœur du trafic : la production d’alcool. Le précieux alambic est propriété des Doohan, mais il est sous la protection de tout le village et tout le monde y tient comme à la prunelle de ses yeux. Du pasteur au shérif. C’est que l’argent du trafic a toujours été le bienvenu pour payer une nouvelle voiture de patrouille, un nouveau toit pour l’église ou du chauffage pour l’école. La petite Julie qui prend la succession du paternel va changer quelques règles et découvrir l’impitoyable « milieu » et les guerres de gangs contre les italiens. Elle en a sous le jupon la petite et le coup de feu ne lui fait peur !

Cette histoire de gangster est donc très sympa, avec son lot d’originalité et son lot de codes du genre respectés. Les personnages, sans être vraiment sympathiques sont plutôt attachants et l’intrigue est plaisante à suivre même si quelques ficelles sont un peu grosses.

Le dessin de Luc Brahy est de bonne facture classique. Lisible, clair et sobre il dépeint avec justesse cette Amérique profonde des années 20 et donne un rythme explosif à la guerre des gangs qui s’annonce.

Loubrun

 

 

3 commentaires sur “Julie Doohan – tome 1 – Spirit of Bourbon

Ajouter un commentaire

  1. Je cite Loubrun : « on prend goût à la pinaille ! »… et je me passerai donc de commentaires tellement c’est clair et lucide à la fois 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :