Parfum de soie

Scénaristes : Isabelle Plongeon & Carole Breteau
Dessinatrice : Dana Dimat
Editeur : Soleil
104 pages
Genre : Historique
Sortie : le 29 janvier 2020

Avis de l’éditeur :

Le jour où Isako livre un nouveau kimono à l’okiya, elle n’imagine pas que son père va la vendre, avec pour perspective de faire d’elle une geisha.

Mon avis :

En dépit de son jeune âge, Isako est vendue par son père dans un Okiya, un temple ou séjournent les geishas. Son père a coutume de s’y rendre, puisqu’il est un brodeur de kimonos hors pair, dont la réputation s’est faite au cœur de la capitale. La maitresse des lieux, une dame distinguée du nom de Masako rachète la petite pour une modeste somme. Lorsque le père revient au domicile seul, Fuyimi sa compagne rentre dans une colère profonde voulant récupérer sa fille …

La trame signée par deux scénaristes, à savoir Isabelle Plongeon & Carole Breteau suit une ligne classique : la jeune Isako d’entrée de jeu ne souhaite pour rien au monde être hébergée par des geishas, et encore moins espérer en devenir une par la suite. Lorsqu’elle apprend que ses deux sœurs ainées travaillent en tant que geishas également, Isako espère se rapprocher d’elles, mais quelle sera sa réaction lorsqu’elle se sentira rejetée comme une malpropre ?

Parfum de soie 210x290-PART1.indd

Sans réelle surprise, la suite du récit placera Isako sur un piédestal puisque la matrone des lieux la choisira comme future geisha pour riches financiers et industriels.

Au cœur de cet ouvrage, nous suivons en parallèle deux romances, l’une vécue par Isako, l’autre par sa mère qui dut choisir entre la sécurité ou l’amour.

La partie graphique est assurée par les soins de Dana Dimat qui s’illustre plus qu’honnêtement. L’artiste s’était déjà plus que défendue pour certains titres de la saga Elfes. Pour Parfum de soie, son rôle se note essentiellement au niveau des costumes : Les tenues des geishas soignées, les dentelles et la soie, les rites et autres préparatifs sont tous synonymes de l’empreinte de vie de ces reines de filles de joie japonaises inégalées.

Parfum de soie 210x290-PART1.indd

Des autrices féminines pour un public qui le sera tout autant. Un récit, un contexte, un style graphique qui ralliera plus aisément la gent féminine.

Coq de Combat

 

 

Un commentaire sur “Parfum de soie

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :