Clinton Road

Scénario & Dessins : Vincenzo Balzano
DL : 01/2020
Editeur : Ankama Éditions
ISBN : 979-10-33511-40-3
NB pages : 144

 


« C’est quand même étrange. Pourquoi j’ai noté cette heure précise dans mon carnet ? »

ClintonRoad001Résumé éditeur (raccourci sans les spoilers) :
New Jersey, 1978. Tous les matins, John, ranger du comté de Passaic, fait la route entre sa maison et le bar de son ami Sam afin de prendre un café et de bavarder avant sa journée de travail. Rien qui ne puisse sembler étrange jusque-là. Sauf que la Clinton Road – 15km d’asphalte où il patrouille quotidiennement – s’avère être la route la plus hantée des États-Unis : disparitions inquiétantes, phénomènes paranormaux…

ClintonRoad002Difficile de parler de cet album sans vous spoiler. Disons simplement que  Vincenzo Balzano nous fait suivre les pérégrinations de John, un ranger,  qui  enquête sur la disparition de deux  chevaux d’un fermier voisin. Comme tout bon thriller, tout est fait pour nous inciter à nous questionner sur ce qui va arriver à John. Les personnages, les dialogues et les situations ne nous sont pas livrées avec les réponses pré-mâchées, c’est à nous de déchiffrer – comme le fait John – le vrai du faux. Le dénouement est logique, mais bien emmené. La vraie réussite de l’album tient dans  l’ambiance graphique. Ses dessins à l’aquarelle et au lavis apportent une atmosphère poisseuse à la forêt entourant la Clinton Road. J’ai rarement vu un brouillard si réussi qu’il contribue à la construction d’une ambiance. La mise en page n’est pas en reste avec  Vincenzo Balzano totalement libre qui tente tout.

Fichier PDF

Un album qui se lit rapidement, mais qui vous tiendra en haleine du début à la fin. Un auteur à suivre, en VF c’est son premier album.

 

Scénario Dessin ico_Album
coeur_trois coeur_quatre coeur_trois_et_demi

JaXoM

5 commentaires sur “Clinton Road

Ajouter un commentaire

  1. un thriller un peu flippant et à l’atmosphère particulièrement bien rendue par ce style au lavis. Artiste à suivre, en effet.

    J'aime

  2. Ouais, bof !… ce n’est pas le genre d’histoire que j’apprécie. Des évènements intrigants teintés de fantastique où on se perd un peu… et puis une fin qu’on voit venir où l’auteur s’en tire par une pirouette classique !
    Côté dessin, ça se prête bien à l’ambiance avec ces inquiétantes aquarelles et c’est volontairement assez laid pour faire peur !
    Bref, vous aurez compris que je n’ai pas trop aimé et donc pas été tenu en haleine.
    Heureusement c’est vite lu et je n’ai donc pas trop perdu de temps.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :