Le voyage d’Abel.

Dessin : Bruno Duhamel.
Scénario : Isabelle Sivan.
Éditeur : Grand angle.
Sortie : 4 mars 2020.
64 pages.
Genre : tranche de vie.

« Vous avez attrapé la vieillesse Monsieur Abel, il y a une épidémie dans la région »

le voyage d'Abel grand angle

« La vie est un voyage, pas une destination. »

À Reclesme, dans un petit village au cœur de la France, Abel vit seul avec son chien, ses deux vaches et ses brebis. Il n’a jamais quitté son village. Pourtant, toute sa vie, il a rêvé de parcourir le monde, et imaginé de lointains voyages. En ce mois de septembre, et ce malgré son âge, Abel a décidé de partir en Éthiopie.

le voayge d'abem amaranthes
Mon avis

Voilà bien une BD qui a voyagé avant d’arriver dans nos mains. Il y a déjà eu une première autoédition en 2014 après 5 ans de dur labeur dans les champs des planches avec un tirage ultra limité de 1000 exemplaires. Ce tirage est depuis épuisé mais les commandes perduraient. Les auteurs se devaient de trouver une solution, réimprimer et s’occuper à nouveau de la distribution ou trouver un éditeur ? Mais lequel ? Tous avaient refusé le projet sauf un… Grand Angle. Et donc Abel et son tracteur ont la chance de se voir attribuer une nouvelle vie grâce à Olivier Sulpice des éditions Bamboo.

Le voyage d’Abel, c’est d’abord un voyage dans la France profonde, celle des petits villages, des prés et des champs souvent dépeuplés où persistent quelques irréductibles gaulois. On suit donc notre Abelracourcix au crépuscule de sa vie, avec quelques regrets, des occasions manquées, des rêves désormais impossibles comme un voyage en Ethiopie. C’est indéniablement un récit empreint d’une grande sensibilité et d’une tendresse indéniable. On peut aisément croire qu’il s’agit d’un hommage à un grand parent disparu. Une belle tranche de vie à lire au pied d’un viel arbre pour le savourer pleinement.
Au dessin, on retrouve un auteur que j’apprécie de plus en plus , Bruno Duhamel. Un trait à la sauce « Dupuis » qui joue ici sur la bichromie, la couleur n’apparaît que pour les parties idéalisées. Un album sympatoche comme son personnage principal, un peu bourru, râleur mais qui sent bon le français de base.
Allez une bonne convid-journée à tous.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :