Dracula – La doublette comparo par Mike Mignola et par Georges Bess

dracula_mignola_couvPour la version Mike Mignola :
Adapté de : Bram Stoker

Scénario : Roy Thomas
Dessins : Mike Mignola
DL : 09/2018 (Parution 08/2019)
Editeur : Delcourt
ISBN : 978-2-413-01341-9
NB pages : 144

 

Adaptation en BD du scénario de James V. Hart pour le film de Francis F. Coppola, d’après le roman de Bram Stoker. Nouvelle édition VF de « Bram Stoker’s Dracula » #1-4 parus en 1992 chez IDW, première édition VF en 1993 chez Comics USA. Cette édition couleur est « remastérisée », Delcourt sort également une édition N&B, inédite pour le coup. Je n’ai pas pu mettre la main dessus.

Dracula-Bess-CouvPour la version  Georges Bess :
Adapté de : Bram Stoker

Scénario & Dessins : Georges & Pia Bess
DL : 10/2019
Editeur : Glénat
ISBN : 978-2-344-03860-4
NB pages : 208

 

Georges Bess  nous donne sa version du mythe tout en s’attachant à retranscrire au plus près l’âme du roman.

Il existe également une superbe édition prestige grand format. A tomber par terre, on y reviendra.

 


« Oui, je suis Dracula. »

Volontairement pour cette chronique je vous mets le pitch du roman qu’on ne présente plus :
Jonathan Marker, jeune et brillant clerc de notaire, se rend pour affaires dans les Carpates, où réside son client, le comte Dracula. Celui-ci se révèle un hôte chaleureux et prévenant, mais la curiosité incite Jonathan à pousser son exploration de l’immense château toujours un peu plus loin. A travers les lettres qu’il lui envoie presque chaque jour, Mina, sa jeune épouse restée à Londres, découvre qu’une effroyable réalité se tapit dans l’ombre de la légende…

Mon retard de planning étant ce qu’il est, je profite de cette occasion pour vous faire une chronique plus ou moins comparatif de ces deux adaptations plus ou moins fidèles du roman de Bram Stoker.

Scénario : Dans le jeu des adaptations on retiendra l’adaptation de Georges Bess plus fidèle au roman. Mike Mignola se rapproche plus clairement du film que du roman. Heureusement le film de F. F. Coppola était plutôt réussi.

Dessins : Des styles qui s’opposent.

Mike Mignola en 1992 était clairement en train de prendre le virage qui l’amènera à créer deux ans plus tard Hellboy. On retrouve donc ses visages anguleux en gros plans et ses décors épurés. Dans la version à ma disposition on pourra noter le travail de remasterisation des gros aplats de couleurs de Mark Chiarello avec certainement de nouvelles séparations, l’édition d’époque étant plus baveuse.

Visuellement ses personnages sont encore une fois clairement inspirés du film. Gary Oldman, Winona Ryder et Keanu Reeves vous les voulez ? Vous les avez. Et en version Mignola.

Visuels de Mike Mignola :

dracula_mignola_001

dracula_mignola_002

dracula_mignola_003dracula_mignola_004

Aucune influence du film pour la version de Georges Bess. Je pense que le mieux que je puisse vous en dire c’est que je n’avais pas été aussi impressionné par le travail d’un auteur depuis longtemps. Non pas que je ne connaissais pas son travail, mais plutôt que je pense que c’est pour moi son œuvre la plus aboutie. Chaque page tournée est un véritable plaisir. Je pense que la dernière œuvre qui m’avait fait cet effet waouh est le Frankenstein dessiné par Bernie Wrightson. Page après page un réel plaisir. Respect.

Visuels de Georges Bess :
Dracula-Bess-001

Dracula-Bess-002

Dracula-Bess-003

Dracula-Bess-004

J’aime le travail de Mike Mignola ce n’est pas un secret, mais à choisir entre Mignola en 1992 et Georges Bess en 2019 disons que le choix est vite fait. Foncez sur le version de Georges Bess et réservez la version de Mike Mignola pour la curiosité la collection ou éventuel fanatisme du film.

Dracula version Georges Bess :

Scénario Dessin ico_Album
coeur_quatre coup_de_coeur coup_de_coeur


Dracula version Mike Mignola :

Scénario Dessin ico_Album
coeur_trois_et_demi coeur_trois_et_demi coeur_trois_et_demi

JaXoM

Un commentaire sur “Dracula – La doublette comparo par Mike Mignola et par Georges Bess

Ajouter un commentaire

  1. Le Dracula de Bess est vraiment terrible. graphiquement on en prend plein la vue, et d’un point de vue narratif on est aspiré par l’histoire du début à la fin. Une des plus belles réussite de 2019 !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :