En bref : L’homme de la Quatrième Dimension

Scénario : Koren Shadmi
Dessin : Koren Shadmi
Éditeur : La Boîte à Bulles
176 pages
Date de sortie :  9 octobre 2019
Genre : biographie


Rod Serling, pionnier de la télévision américaine

Présentation de l’éditeur

Rentré traumatisé de la guerre contre les Japonais – pour laquelle il s’était pourtant porté volontaire comme parachutiste – Rod Serling renoue rapidement avec son amour de jeunesse : l’écriture.
Après des années de vache maigres, après avoir écrit des feuilletons radiophoniques au kilomètre ainsi que des annonces publicitaires, ses premiers succès à la télévision, au début des années 1950, lui ouvrent les portes de la célébrité ainsi que celles de toutes les plus grandes chaînes. Symbole de son succès, il recevra ainsi six Emmy Award (récompenses les plus prestigieuses pour la télévision américaine) entre 1956 et 1964. Son tour de force réside en particulier dans sa capacité à traiter de sujets de société de façon détournée dans des programmes à destination du grand public…

twilight zone
Rod Serling

Mon avis

Rod Serling, vous connaissez ? qui ? Peu d’entre vous connaît ce nom mais si je vous dis « La Quatrième Dimension », vos yeux s’éclairent, votre imaginaire se réveille et vous vous rappelez cette vieille série des années 60 (bon si vous étiez nés bien sur) en noir et blanc, qui racontait des histoires à faire frémir d’horreur…

53079-planche-bd-l-homme-de-la-quatrieme-dimension

Rod Serling était un conteur d’histoires, un scénariste de télévision qui fut l’un des premiers grands de la télévision américaine. Il racontait des histoires issues de ses cauchemars, des horreurs qui l’empêchaient de dormir et qui lui venaient de son vécu lors de la guerre du pacifique. Serling a imaginé un monde parallèle, une dimension où tout peut arriver à celui qui franchit la ligne ! Et rien d’étonnant à ce que cette série soit devenue culte aujourd’hui. Pour la petite histoire, sachez que Serling était l’un des scénaristes de « La Planète des Singes » (la vraie avec Charlton Heston pas l’ineptie de remake de ces dernières années) et c’est lui qui eut l’idée géniale de la statue de la Liberté émergeant du sable à la fin du film.

Bref, une biographie intéressante qui raconte la vie d’un homme d’exception et nous dévoile aussi les dessous du show business américain.

JR

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :