En bref : Sir Nigel #2

Scénario : Roger Seiter
Dessin : Christian Gine
Éditeur : Glénat
48 pages

Genre : aventure.

An de grâce 1349. Issu d’une noble famille de guerriers tombée en disgrâce, le jeune Nigel Loring va tenter de faire démentir le destin en prenant part aux côtés du roi d’Angleterre à la guerre de Cent Ans. De simple écuyer, il deviendra un illustre chevalier malgré sa petite taille, motivé par un courage sans faille et un sens aigu de l’honneur et du devoir. Tournois, ripailles et embûches seront son quotidien ; la gloire sera sa récompense.

sir nigel t2_pl

Suite et fin de ce diptyque adapté d’un roman peu connu d’Arthur Conan Doyle. On voit ici l’ex écuyer s’illustrer dans une succession de batailles pas très passionnantes. Ce second volume où l’on aurait pu s’attendre à découvrir un peu plus en profondeur le personnage de Nigel Loring, ne nous offre finalement qu’une petite incursion auprès d’un petit chevalier dans cette longue guerre de cent ans, et ne suscite que peu d’intérêt pour ce chevalier atypique.

Le dessin, bien qu’élégant et détaillé, sauve à peine les meubles tant l’ensemble est sans surprise et sans émotion.

Loubrun

 

Un commentaire sur “En bref : Sir Nigel #2

Ajouter un commentaire

  1. Comme quoi l’association d’un duo plutôt talentueux (Fog ou H.M.S. pour Seiter et Neige ou Finkel pour Gine) peut quelque fois ne pas réussir.
    Je n’ai pas lu et n’ai donc pas d’avis sur le scénar, mais c’est vrai que j’ai connu Gine en meilleure forme ! 🙄

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :