Picolette

Scénario : Laure Garancher
Dessin : Laure Garancher
Éditeur : Delcourt
Date de sortie : 27 février 2019
152 pages
Genre : Roman graphique

Si l’on ajoute à ce positivisme un dessin quelque peu enfantin aux jolies couleurs, je dirais que cette BD semble destinée à un public assez jeune.

Présentation de l’éditeur

Découvrez le Surinam, pays recouvert à 95% par la forêt amazonienne, grâce à la Picolette, un oiseau auquel les hommes vouent un véritable culte, confrontant leurs champions dans des compétions de chant richement dotées.

Pico vient de se faire capturer près d’un village amérindien isolé au milieu de la forêt amazonienne. Le petit Alimiye entraîne le passereau à chanter pour en tirer le meilleur prix. Arrivé dans la capitale du Surinam, Joey, un chauffeur de taxi créole en quête d’indépendance, achète l’oiseau. Mais c’est Bianca, une ancienne chercheuse d’or brésilienne, qui pourrait bien en faire un champion…

picolette-4

Mon avis

Je pense que j’avais peut-être trop d’attentes en ouvrant cette BD sur le fameux oiseau chanteur du Suriname. Il faut dire que, dans une autre vie (plus de temps et moins de BDs sur mes étagères), j’eus la joie de me rendre dans ce petit pays coincé en haut de l’Amérique du Sud. J’avais donc hâte de parcourir les pages d’un ouvrage me parlant d’un territoire rarement évoqué, que ce soit en BD ou ailleurs, dans le monde non-néerlandophone… Bon, j’ai été un peu déçu.

picolette-1

Rassurez-vous, ce n’est pas de la faute de Laurence Garancher. L’autrice, qui semble avoir passé du temps sur place et très bien connaître les lieux, n’aborde juste pas le Suriname sous l’angle par lequel je l’ai parcouru. Tant pis pour moi. Et tant mieux pour les personnages de son histoire puisqu’ils ont l’air de vivre dans un Suriname très bienveillant (un poil Bisounours…). Si l’on ajoute à ce positivisme un dessin quelque peu enfantin aux jolies couleurs, je dirais que cette BD semble destinée à un public assez jeune. PlancheS_65046

C’est plutôt une bonne chose car cet album possède de réelles vertus éducatives. En effet, Laurence Garancher y évoque des problématiques actuelles (pauvreté, respect de la nature, des animaux, exploitation des travailleurs clandestins, place de la femme, etc.), souvent de manière subtile (à part pour l’épisode des immigrés brésiliens en Guyane Française…).picolette_image2

Dans l’ensemble, (et malgré MA déception) c’est une lecture agréable et joliment illustrée, mais plus pour un public jeune.

picolette_image1

Odradek

 

3 commentaires sur “Picolette

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :