Transmédialité, bande dessinée et adaptation

Etudes réunies et présentées par Evelyne Deprêtre et German A. Duarte
Éditeur : Presses universitaires Blaise Pascal
Collection : Graphèmes
312 pages – broché
Parution : mars 2019

Processus de transmédiation ou « cross-médialité » : passage d’un médium vers un autre, contextualisés à la BD et l’ère numérique.

Présentation :

Les processus transmédiaux et adaptatifs dans la condition médiatique actuelle constituent le noyau de cet ouvrage. D’un côté, il s’agit de situer les processus adaptatifs dans un contexte technologique, qui, par sa nature, opère quotidiennement des formes d’adaptation, et cela même de façon involontaire. D’un autre côté, il s’agit de mettre en lumière non seulement le phénomène de la transmédialité mais également la collectivisation de l’acte narratif qu’il induit de plus en plus souvent. Or, il semble que ce phénomène soit demeuré en arrière-plan dans le contexte médiatique de cette dernière décennie. Entre ces deux intérêts, comme pivot de cette collaboration, se trouve l’analyse des relations entre le médium bédéique et le vaste univers médiatique. En effet, la bande dessinée représente, de l’avis de l’équipe directrice, un moyen de construire des espaces narratifs très particuliers, et son étude, contextualisée dans l’ère numérique, ouvre des voies indispensables pour mieux comprendre et cerner la manière dont les espaces narratifs numériques seront construits dans un futur proche.

Ainsi ce riche travail collectif est-il, à ce titre, l’un des tout premiers à être consacré intégralement à ce sujet. Construit en deux parties, l’une traitant des adaptations littéraires en bandes dessinées, l’autre des adaptations cinématographiques de bandes dessinées, il mêle approches théoriques et analyses d’œuvres spécifiques et ouvre la porte à la fois d’une pratique culturelle en perpétuelle transformation et d’un champ de recherche encore plein d’avenir.

Mon avis :

Fruit d’un colloque, lieu de l’analyse d’œuvres BD et de leurs processus d’adaptation, cet ouvrage est d’un niveau universitaire tant par son langage que par sa rigueur d’analyse. Vous voilà prévenus! Si la densité de ce type de propos théorique ne vous rebute pas, vous aurez le plaisir d’appréhender de nombreux exemples de décodages d’influences et de parcours intellectuellement stimulants autour des mécanismes de la création et de la re-création. Propos et visions littéraires, critiques des médias, études rigoureuses de cases et de planches, liens entre textes et images : le programme est stimulant mais d’un abord austère. Voici la liste des titres décryptés par des chercheurs de renommée internationale : Ulysse de Jean Harambat, Sade de griffo et Dufaux, la série Holmes de Cécil et Luc Brunschwig, des adaptations de Kafka, de Camus, mais aussi Sin City, Watchmen, The Dark Knight, ou encore les X-men. Pour ma part, je regrette le peu de mangas dans la sélection, à l’exception de Taniguchi et Le naturaliste qui voyage, d’autant plus que certaines séries japonaises sont des modèles du genre pour illustrer le propos.

Skippy

2 commentaires sur “Transmédialité, bande dessinée et adaptation

Ajouter un commentaire

  1. Ayé, je viens de lire la chronique pour mes éventuelles corrections (même si je suis tranquille avec Skippy ! 👍).
    J’ai déjà été largué par la présentation de l’éditeur à laquelle je n’ai rien compris.
    Puis, rassuré par le constat de Skippy, car d’une part je n’ai pas le niveau universitaire (je suis entré dans la vie active à 17 ans après un bref séjour en collège technique et un CAP en poche !), ensuite rebuté par ce propos et convaincu par son terme « abord austère »…
    Bref, tout ça est pour moi de la « masturbation intellectuelle » car je suis capable d’apprécier une lecture aux émotions qu’elle provoque en moi sans que des chercheurs me la décrypte… et ça suffit largement à mon bonheur !
    Vous l’aurez compris, cet ouvrage n’est pas « adapté » à mon niveau ! 😜

    J'aime

    1. « processus transmédiaux et adaptatifs » ; « collectivisation de l’acte narratif » ; « analyse des relations entre le médium bédéique et le vaste univers médiatique » …. c’est un bouquin pour les lecteurs de Télérama ?

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :