L’herbier sauvage second livre.

Scénario : Fabien Vehlmann
Dessin : David Prudhomme.
Éditeur : Soleil (noctambule).
182 pages.
Sortie : 13 février 2019.
Genre : récits.
« Et au fond, il avait raison : si on avait fait l’amour, ça n’aurait pas été extraordinaire. Alors que là, sa façon de me caresser tout doucement, c’était mignon et ça a amplement suffi à me rassurer »

l'herbier sauvage t
Le résumé.

Ne vous y trompez pas… Même si cet Herbier sauvage pourrait donner l’impression que de parfaits inconnus – femmes et hommes de tous âges – ont soudainement dévoilé leur vie sexuelle sans inhibition, il n’en est rien.
Après avoir pris contact avec ses interlocuteurs, Fabien Vehlmann leur donne rendez-vous dans un lieu de leur choix, généralement un café. Parfois, il peut lui arriver d’utiliser un jeu de cartes « questions/réponses », réalisé pour l’occasion, qui lui permet d’entrer plus rapidement dans le vif du sujet : à lui de débusquer – au milieu du foisonnement de souvenirs évoqués – le détail intriguant, la formulation juste, le mot frappant, la pensée originale, l’expérience édifiante.
Ces chemins buissonniers de la pensée permettent in fine de repérer les herbes folles ces plantes rares et sauvages qui enrichissent cet herbier, illustré de manière charnelle, sensuelle et/ou surréaliste par le talentueux David Prudhomme.

Verso_360700
Mon avis.

Comme il ne s’agit pas d’une BD mais bien de nouvelles illustrées à caractère érotique, Samba est un peu dans la panade pour donner son avis. Pour info, il s’agit du second livre portant ce titre, le primo album avait été illustré par Chloé Cruchaudet. Ici, c’est David Prudhomme qui s’y colle, des illustrations plus du côté artistique que folichonnes, mais jamais racoleuses.
Ce qui m’a marqué pendant mes lectures, c’est l’incroyable diversité de ces récits. Visiblement, on ne vit pas tous la même sexualité et c’est tant mieux. On va du plus soft au plus hard mais toujours raconté avec finesse par Fabien Vehlmann. Une vraie étude sociologique sur notre rapport au sexe en tout cas. On remarquera aussi la sincérité de ces récits, on sent bien que les personnes n’ont pas triché pendant ces rencontres avec l’auteur.
Un livre qui pourra vous accompagner longtemps à raison de 2 ou 3 nouvelles par jour, de quoi faire durer le plaisir.

 

Samba.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :