La croisade des innocents

Scénario : Chloé Cruchaudet
Dessin : Chloé Cruchaudet
Éditeur : SOLEIL (Noctambule)
168 pages
Date de sortie :  17 octobre 2018
Genre : drame social


Nous sommes des petits,

je ne pense pas que tu aies ta place parmi nous.

Présentation de l’éditeur

Début du XIIIe siècle. Colas, douze ans, vit dans un climat de pauvreté et de terreur. Un jour où il craint la violence paternelle, il décide de s’enfuir et trouve refuge dans une brasserie parmi d’autres enfants exploités.
Un soir d’hiver, Colas a une vision : Jésus lui apparaît, et lui ordonne d’aller délivrer son tombeau à Jérusalem. Avec l’aide de son ami Camille, il réussit à convaincre les autres enfants de constituer une croisade : sans adultes, sans puissant chevalier, ils arpentent les routes, persuadés que, grâce à leurs cœurs purs, rien ne pourra leur arriver…

2537_p3

Mon avis

Voici un ouvrage dont la sensibilité mise en scène par l’auteur nous touche au plus profond. Cette « croisade », menée par de pauvres enfants dont le but premier est de vaincre la misère et manger, bien que se déroulant au Moyen-âge, nous rappelle beaucoup de situations actuelles. Derrière la crasse, les pleurs et la violence se trouvent des âmes d’enfants dont Chloé Cruchaudet a su nous montrer l’essence vitale. Certaines scènes sont violentes, très violentes et servent à bien définir la souffrance de ces petits êtres dont le sort final n’est pas celui que l’on espérait.

2537_p9

Le héros, Colas, porté malgré lui à la tête de cette horde disparate, saura, malgré ses doutes, ses peurs et ses remords, accomplir jusqu’au bout la tâche qui lui incombe… Trompés par les adultes, luttant contre la faim, la nature et le sort, ces enfants suivront Colas et iront là où les emmènera leur rêve saint; mais certains prophètes ne sont pas ce que l’on croit. L’auteur s’est inspiré de La croisade des enfants qui eut lieu en 1212, unissant des gens du peuple, partis d’Allemagne et de France, qui voulurent (sans succès) rejoindre Jérusalem.

Un bel album, triste et touchant qui ne laisse, du moins en ce qui me concerne, aucun espoir quand à la pureté de l’âme humaine.

JR

 

Un commentaire sur “La croisade des innocents

Ajouter un commentaire

  1. Oui un album très dur je trouve, à la fois visuellement et scénaristiquement. J’ai pas accroché du coup mais ça m’a donné envie de liée sa bd Ida que j’avais loupé et qui semble plus proche de ses précédents albums.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :