La Nef des fous – Tome 9 – Walking Dindes

Scénario : Turf
Dessin : Turf
Éditeur : Delcourt
Date de sortie : 24 octobre 2018
48 pages
Genre : Aventures, Merveilleux

Quand on voit le niveau de qualité qu’il s’impose pour le dessin en quand on sait qu’il écrit également les scénarios, on peut s’attendre à passer un bon moment.

Présentation de l’éditeur

La reine a disparu ! Qui l’a enlevée ? Le roi aimerait savoir mais l’inspecteur Roussin auditionne, questionne, perquisitionne, emprisonne, impressionne mais ne dit mot de l’enquête à personne. La seule chose que l’on sait, c’est que tout le monde, sans exception, est suspect, même le roi ! Pendant ce temps, proches des murs du palais, des dindes sauvages géantes envahissent la ville et perturbent ce qu’il reste d’ordre établi.

 

Mon avis

C’est toujours un immense plaisir de tenir entre les mains la dernière production en date de l’un de mes auteurs de BD préférés, qui plus est quand il s’agit d’un nouveau tome de sa série Eauxfolloise. Parce que Turf possède, à mon sens, une qualité de plus en plus rare dans ce milieu : il fait de la Bande Dessinée ! J’entends par là qu’il ne se contente pas de fabriquer à la va-vite un produit (une BD) que des lecteurs peu regardants vont consommer et oublier aussitôt… Non ! Il prend le temps de créer, d’entrevoir, de tâtonner, de dessiner, d’illustrer, de trouver les bonnes couleurs, les bons tons… Bref, il ne négocie pas avec la médiocrité ni même la moyennitude (à force de néologisme, je vais finir par éditer mon propre dictionnaire… Manifestement, la langue française semble trop petite pour moi… Nan mais comment j’me la pète moi !!! c’est autre chose que des scénarii – CF plus bas, vous comprendrez…). Avec lui, c’est l’excellence ou rien. Et tant mieux pour nous !

nefdesfoust9-2

Et donc, vous vous en doutez après cette intro dithyrambique, Walking Dindes ne déroge pas à cette règle… que dis-je ? à cet axiome ! D’abord, c’est beau. Les textures sont remarquablement bien travaillées, en particulier les brumes et les décors en ombres chinoises qui y sont associés. Les couleurs sont également à tomber ! Je pense notamment au passage entre Chlorenthe et Arthur, sur les toits du château, où la robe rouge de la princesse et le costume vert pâle du fou tranchent et, à la fois, se marient parfaitement avec les brumes légèrement violacées qui les enrobent. Avec son style inimitable, surtout dans son traitement des personnages, Turf continue de nous régaler graphiquement, tome après tome.

img_20190106_0001

Quand on voit le niveau de qualité qu’il s’impose pour le dessin et quand on sait qu’il écrit également les scénarios (oui je sais que l’on peut se la péter en disant « scénarii », mais, contrairement à ce que l’on pourrait croire, il semble préférable d’utiliser « scénarios »), on peut s’attendre à passer un bon moment. C’est effectivement le cas pour moi avec ce deuxième tome.

nef des fous 9 (3)

L’histoire entamée au tome 8 (le premier de ce deuxième cycle), se poursuit tranquillement, sans s’affoler, en prenant des détours que justifiera probablement la suite des évènements. En tout cas, si une constante de l’œuvre de Turf est bien présente ici c’est évidemment l’humour. Qu’il s’agisse de la vision qu’il donne de cette société féodale avec ses pleutres, ses fonctionnaires zélés (ou pas), inutiles (ou pas), ses petites mesquineries, SURTOUT ses mesquineries d’ailleurs, ou bien encore de cette improbable attaque de dindes, le sourire que nous procure ces instants subtils et ces dialogues au verbe fleuri ne nous quitte que rarement durant la lecture.

nefdesfoust9-4

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé (je ne peux pas écrire « surkiffé » à chaque fois, ça ne ferait pas sérieux…) ce nouveau tome de La Nef des Fous et je vous invite à vous le procurer (ainsi que la série complète, si ce n’est déjà fait !) de toute urgence !

Odradek

 

 

5 commentaires sur “La Nef des fous – Tome 9 – Walking Dindes

Ajouter un commentaire

  1. C’est bizarre car je me souviens avoir lu les premiers tomes de cette série que j’ai arrêtée, mais je ne me souviens plus pourquoi ? (le site bulledair.com sur lequel je note chronologiquement mes lectures est en panne depuis quelques jours et c’est bien dommage car c’est ma seule source d’appréciation !).
    Ta chronique me donne envie de combler cette lacune pour en connaitre la raison. 🙄

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :