La complainte des landes perdues Cycle 3 tome 2 Inferno

Scénario : Jean Dufaux.
Dessin : Béatrice Tillier.
Éditeur : Dargaud.
56 pages
Sortie : 23 novembre 2018
Genre : contes et légendes.

« Mais ne soyons pas dupes. Tu me désires car je te plais et que tu me trouves belle.Mais l’enfant de tête noire ne peut être qu’un monstre, sache-le. »

complainte des landes perdues tillier

Le résumé.
Les sorcières se révoltent : elles refusent que Brynia, l’une des leurs, s’allie à la reine et aide son fils Elgar à devenir le prochain roi. En effet, elles sont convaincues que c’est Vivien, le bâtard du roi, l’être choisi par l’Inferno Flamina, qui doit monter sur le trône. De colère, Sanctus tue Brynia. La soeur de cette dernière, qui réside au château, décide alors de se venger. Elle fomente un plan terrible : réveiller Tête noire, cette créature dont la seule évocation faisait trembler chaque être vivant. La reine Jamaniel suit les ordres de la sorcière et se rend auprès de dame Ceylan, l’unique femme à avoir eu un enfant de Tête noire. Sous la menace, elle obtient l’information qu’elle veut : le lieu de la dépouille de la créature. Néanmoins, dame Ceylan n’entend pas laisser la reine agir à sa guise et, accompagnée de sa fille Oriane, elle compte bien retrouver Tête noire avant la reine qui, par ailleurs, tente de tuer Vivien…
ComplainteDesLandesPerdues-BéatriceTillier-X-Lib-OAMSLBcolo8

Mon avis.
La version couleur de cet album sortira bientôt pour Angoulême le 11 janvier. Mais avant, 3000 chanceux pourront se procurer cette version en noir et blanc sur papier Munken print white 115g. Je ne sais pas vous mais plus je lis de BD plus le noir et blanc m’est agréable car c’est là qu’on apprécie le plus la finesse d’un dessin. Et de finesse, Dame Tillier n’en manque absolument pas. C’est tout simplement du grand art. Je suis toujours bluffé par la minutie des détails vestimentaires par exemple. Je la soupçonne d’être une grande perfectionniste. Une raison pourquoi il aura fallu 3 ans entre ce tome 2 et le primo album mais l’attente en valait la chandelle. Pour rappel, le 1er cycle mais le plus éloigné dans la ligne du temps de cette série avait été dessiné par Rosinki et le 2e cycle intermédiaire par le regretté Philippe Delaby. Que de grands noms donc ! Cependant, c’est notre Jean Dufaux national qui assure la continuité pour le scénario. Ici, avec ce préquel, un temps où les sorcières avaient leur mot à dire, on commence à sentir la menace encore sourde dans le 1er tome d’introduction mais déjà plus tangible dans ce tome 2 où la tension est de plus en plus perceptible.
Bref, l’histoire prend forme en respectant les codes et la narration des tomes précédents.
Si vous ne connaissez par entre la complainte des landes perdues, vous êtes heureux car un monde magique et romanesque vous attend de pied ferme.
Attention au fitchell néanmoins !

La blog de Béatrice.

Samba.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :