L’enfant et le maudit Tome 5

Scénario : Nagabe
Dessin : Nagabe
Éditeur : Komikku
177 pages
Date de sortie : 11/10/2018
Genre : Seinen, dark-fantasy, conte, légendes, tranche de vie

Présentation de l’éditeur :

Sheeva et le Professeur sont de retour dans le tome 5 de L’Enfant et le Maudit ! Les révélations sur la nature des maudits et une nouvelle menace vont pousser le Professeur à prendre une importante décision !

2218_rot_preview

Mon avis :

La mythologie de ce monde créé par Nagabe se révèle de plus en plus. En suivant les soldats partis à la recherche de l’enfant maudit, nous découvrons la légende plus en détails du côté des Hommes : ils ne pourront être sauvés que si le Dieu de Lumière s’empare de l’âme, et uniquement l’âme de l’enfant qui vit parmi les maudits.  D’un autre côté, à force de rencontrer les créatures sombres émergeant des profondeurs, il s’avère que la déesse mère souhaite également l’âme de Sheeva…

Une dualité qui me fait immanquablement penser au paganisme où le dieu cornu, représentation du soleil, se partage le monde avec la déesse de la Terre. De même que la représentation angélique du dieu dans le château du roi et la créature sombre embourbée dans un marais glauque présente une certaine similitude avec le christianisme et la culture païenne. Le pseudo « bien contre le mal » sans pour autant savoir qui a raison ou qui a tort.

LENFANT-ET-LE-MAUDIT-T01-img-3-709x1024

Quoi qu’il en soit, bien que ce volume présente les différents aspects de cette quête à l’enfant, c’est malgré tout la relation de Sheeva et du professeur qui est au centre de ce tome. Bien qu’encore jeune, Sheeva est confrontée à une cruelle réalité. Pire encore, elle découvre que son ami lui a menti. Il lui cache des choses depuis le début.

Pour la première fois depuis le début de cette série, la noirceur des pages prend tout son sens quand Sheeva elle-même ne rayonne plus. L’espace de quelques chapitres, son désespoir est tel qu’il est palpable au fil des pages. Jusqu’à ce qu’enfin une certaine maturité, dont finalement elle fait souvent preuve malgré son âge, lui permette de sourire à nouveau et de suivre le professeur où ils seront, espérons-le, plus en sécurité.

 

À suivre donc dans le prochain tome,

Bye bye les amis,

ShayHlyn.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :