Blue Giant T.2

Auteur : Shinichi Ichizuka
Éditeur : Glénat
208 pages
Genre : Seinen musical
Sortie : le 4 juillet 2018

“Ta musique a le pouvoir de bouleverser.”
« Je veux devenir le meilleur jazzman au monde »


Avis de l’éditeur :

Dai joue du jazz tout seul sur les bords de la rivière.

Il y a quelque temps, il a rencontré un homme qui lui a dit :

“Je vais t’apprendre le saxophone.”
“Ta musique a le pouvoir de bouleverser.”

Dai, qui a commencé à s’imprégner de la théorie musicale, se rend au festival de jazz qui se déroule dans les rues de la ville, sort son saxo, et se lance dans une représentation improvisée…

PlancheA_339323

Mon avis

« Je veux devenir le meilleur jazzman au monde »
« Je veux devenir le meilleur jazzman au monde »
« Je veux devenir le meilleur jazzman au monde »

Dai se répète cette phrase à longueur de journée. Tout en jouant de son saxo, son but d’atteindre cet exploit le pousse dans ses retranchements.

Comment sait-on que l’on est le meilleur ?

A partir de quand ? En comparaison avec quoi ?

Tout cela, il l’ignore. Par contre, il sait qu’il mettra tout en œuvre pour atteindre le titre de meilleur jazzman au monde.

Ce que Dai souhaite : transmettre toutes ses émotions et que chacun le vive intensément, jusqu’au fond de son âme.

Dorénavant, il apprend les bases musicales auprès d’un pro. Car Dai ignore tout du solfège et des notes de partitions. Il fonctionne à l’instinct musical.

blue-gian-glenat

La scène marquante de ce second opus : Dai assiste à un festival, reprenant différents groupes musicaux, regroupant une foule de spectateurs. S’éloignant quelque peu de la scène principale, il sort son saxo, se lâchant totalement, tout en donnant tout son être. Les pages qui suivent parlent pour elles-mêmes : une petite fille se retourne l’air subjuguée, des groupes de personnes s’arrêtent bouche bée, quelques uns se bouchent les oreilles par la grandeur des sons émis, certains musiciens du festival accourent dans sa direction…la foule l’applaudit… avant que Dai ne disparaisse et se fonde en elle, et ne redevient qu’un simple humain comme les autres.

Voici une série qui promet de tenir la distance et qui semble partir pour une kyrielle de tomes. Certainement l’une des séries phares du moment avec son lot d’émotions tenant le lecteur sous pression.

Un trait qui s’adapte parfaitement au script, ne montant que l’essentiel, ce qui permet au lecteur de se créer le reste non dévoilé. En toute logique, Blue Giant devrait monter graduellement dans les tours pour atteindre d’ici 6 à 7 tomes son climax…

 

Coq de Combat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :