Le pouvoir des Atlantes

Tome 1 – Le vol du coléoptère
Scénario et dessin : Bruno Marchand
Parution le 16/05/2018
Editeur : Paquet
Collection : Cockpit
46 planches – cartonné
Aventures

1887, une météorite tombe sur terre…
1944, Jonas Montfort, jeune pilote français, intègre la RAF pour combattre aux côtés des alliés. Au même moment, une expédition scientifique allemande tente de récupérer des morceaux de la météorite. Mais le Professeur Steiner, sitôt en possession des précieux échantillons, fausse compagnie à ses compagnons.
1954, Jonas est contacté par le Professeur afin d’évoquer avec lui la mythique civilisation des Atlantes.
Le début d’une aventure qui va plonger notre jeune pilote au-delà du connu.

Le mythe de l’Atlantide fait toujours recette

Le dessinateur belge Bruno Marchand en fait ainsi le fil conducteur de son nouvel opus. Son héros, Jonas Monfort, un pilote français qui a intégré la RAF en 1944, mais qui est aussi un historien, passionné par les civilisations disparues, se trouve, malgré lui, entraîné dans une suite d’événements mystérieux qui ont tous comme origine, un scientifique, le professeur Steiner. Ce savant, au service de l’Allemagne nazie, tente de retrouver ce qui fut le pouvoir des Atlantes afin de l’utiliser comme l’arme de destruction massive qui donnerait la victoire au Troisième Reich.

Le destin et, je dirais même plus le karma du jeune Français et du savant dévoyé sont indéniablement liés, et constituent l’ossature du récit.

ATLANTES_mep.indd

Des faits réels

L’auteur a construit son scénario sur une série de faits réels. Ainsi, il est tout à fait exact que Hitler et son âme damnée, Himmler, se sont intéressés de très près au mythe de l’Atlantide. Le Reichsführer-SS, s’appuyant sur les théories délirantes de l’archéologue allemand Albert Hermann, a même ordonné que l’on prépare des fouilles sous-marines en mer du Nord, afin de localiser le continent disparu. Bruno Marchand fait aussi référence au mystique Edgar Cayce dont il utilise habilement les visions qui ont trait à l’Atlantide.

1

Et les avions

Le pouvoir des Atlantes est un ouvrage de la collection Cockpit. Et je m’en voudrais donc d’oublier les autres héros, les avions, et notamment, le Coléoptère, le Snecma C-450, un prototype d’avion à décollage et à atterrissage vertical (ADAV). Ces avions conçus par les militaires et que l’auteur a très exactement représentés.

ATLANTES_mep.indd

Une solide documentation

Force est de constater que Bruno Marchand s’est solidement documenté sur le sujet et son dessin très ligne claire confère cette dose de réalisme nécessaire à un récit plaisant où se mêlent actions, aventures et science-fiction. Le personnage principal, Jonas Monfort me fait penser au personnage d’Indiana Jones, avec lequel il présente d’ailleurs quelques similitudes.

En résumé, une histoire qui se laisse lire et voir et pour la suite et la fin, ce sera le tome 2.

Renardeau

Un commentaire sur “Le pouvoir des Atlantes

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :