La fonction de la bande dessinée

Auteur : Michel Matly
Editeur : Presses Universitaires Blaise Pascal
Collection : « Littératures »
Parution : 19 juin 2018
226 pages
Sociologie de la littérature

L’auteur :

Michel Matly, ingénieur polytechnicien, économiste et statisticien, a soutenu en 2016 une thèse de doctorat en Langues et littératures étrangères intitulée « Bande dessinée et guerre civile espagnole : représentations et clés d’analyse ». Son travail se focalise sur la représentation de la guerre civile espagnole dans les bandes dessinées publiées en Espagne et dans le reste du monde entre 1976 et 2015, soit environ 350 œuvres et un peu plus de 7000 pages consacrées au conflit. La bande dessinée aborde certains aspects de la guerre, comme la violence aux civils, le rôle de l’Église, la prison et l’exil, la place de la République. À la fois récits d’histoire et objets historiques, les bandes dessinées apportent ainsi des renseignements non seulement sur la guerre civile espagnole, mais aussi sur les sociétés et les époques qui se la représentent. Dans son ouvrage « La fonction de la bande dessinée », il fait le point sur sa réflexion théorique et sur les mécanismes de transmission de la bande dessinée.
Contenu :

Une carrosserie, un moteur, des roues, voilà qui décrit un aspirateur. Cependant soulager les tâches ménagères, éliminer du sol miettes et moutons, être aisément stockable et manipulable, sont parmi les principaux déterminants de la structure de l’appareil, c’est-à-dire du choix, de la forme, de la taille et de la combinaison de ses composants. Ces éléments ne relèvent pas de la technique, du style, mais sont inhérents à l’identité de l’appareil.

Leur explicitation nous incite à le distinguer d’une automobile. La spécificité de la bande dessinée ne tient pas tant à la coexistence des éléments qui la composent qu’aux conditions de choix, de forme, de taille et de combinaison de ces éléments au service de sa fonction première, qui est celle de transmettre. Identifier avec pertinence la structure et les composants du média ne suffit pas. Il faut en qualifier les relations, accepter que les choix de technique et de stylistique ne sont pas faits en toute liberté mais qu’ils répondent à des règles spécifiques du média au service de la nécessité et de l’efficacité de transmission de tel ou tel contenu factuel, rhétorique, énergétique ou émotionnel.

Dans cette transmission, l’image de bande dessinée joue un rôle fondamental, parce qu’elle ne peut se prévaloir de la circonvolution du langage ou de la fugacité de l’animé, parce qu’il lui est transféré la plus grande part du contenu sémantique et parce que sa séquence s’accorde avec celle de la pensée même.

Mon avis :

Le texte de michel Matly est d’une extrême précision et use du vocabulaire universitaire le plus académique. Sa lecture peut s’avérer ardue pour un lecteur qui n’est pas familiarisé avec ce type d’ouvrage théorique et les multiples références obligées dans ce genre de production. De Lacan à Benoit Peeters en passant par Bourdieu et Thierry Groensteen, ce sont toutes les grandes figures de la sociologie et de l’analyse du neuvième art qui sont convoquées à un banquet plus intellectuel que jubilatoire. J’ai appris énormément de choses sur des sujets que je pensais connaître, notamment au niveau historique. La vision développée ici ouvre de nouvelles perspectives de recherche et d’analyse sur ce qu’il faut bien considérer aujourd’hui comme un medium important : la BD. L’absence d’illustrations m’a néanmoins laissé sur un sentiment de frustration.

Skippy

 

5 commentaires sur “La fonction de la bande dessinée

Ajouter un commentaire

    1. Je n’aurais pas dit mieux ! 😁… donc, très peu pour moi, mais tant mieux si on reconnait le côté pédagogique de la BD 👍

      J'aime

  1. Texte austère, parfois difficile à lire (et à relire) mais enrichissant par les perspectives qu’il déploie. Il m’a fallu un certain temps pour le terminer. Pas de regret.

    J'aime

  2. La plus grosse difficulté se trouve dans les références nombreuses à des travaux antérieurs : constructivisme, structuralisme, poétique, grammaire, …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :