This teacher is mine ! Tome 1

Auteure : Yuko KASUMI
Éditeur : Soleil
Date de sortie : 04/07/2018
Genre : shôjô.

Qu’il fleure bon le temps des shôjô sous le soleil d’occident ! Le décor est planté, à Kyoto pour changer. An, l’héroïne, n’a jamais connu l’amour jusqu’à ce qu’en apprenant à connaître son professeur, elle expérimente les sensations qu’on peut éprouver quand on aime.

Présentation de l’éditeur :

Son professeur lui a conseillé de se battre pour l’homme qu’elle aime et elle va le prendre au mot !

Dans le restaurant où elle travaille, An assiste à une demande en mariage qui se solde par le rejet du jeune homme, dévasté. Émue, elle ignore qu’elle vient de rencontrer son futur professeur ! Ce dernier affiche pourtant devant sa classe une grande confiance en lui. Commence alors une relation amicale inattendue et tendre et An prend une décision ferme : le professeur Furuya est à elle !

Sans titre 1

Mon avis :

Qu’il fleure bon le temps des shôjô sous le soleil d’occident ! Oui, oui, je suis un peu fleure bleue aujourd’hui… il faut dire que ce manga m’a prise au dépourvue avec ce baiser échangé en page 50, donné spontanément par une lycéenne à son professeur… Certes, l’amour interdit est un classique, mais j’étais prise dans l’histoire conçue par Yuko Kasumi.

Sans titre 3

Cette première rencontre aléatoire, candide et à la fois dure pour notre jeune professeur – se voir refuser une demande en mariage en public, ça fait mal – façon Grace Anatomy (souvenez-vous que Mérédith a rencontré Dr Mamour avant même de savoir qu’il était le futur neurochirurgien de l’hôpital) et les leçons de la vie – et de l’amour – que nos deux protagonistes vont découvrir petit à petit : j’aime beaucoup.

Comme l’auteure le dira elle-même, ses deux personnages sont honnêtes (à en friser la stupidité, dixit Yuko Kasumi), gentils (« les gars maladroits et gentils à s’en pourrir la vie » toujours selon la mangaka) et attachants. Même le deuxième rôle masculin (un shôjô sans triangle amoureux, ce n’est pas chouette) devient petit à petit intéressant… même pour notre héroïne !

Sans titre 2

C’est donc avec délectation et intérêt que j’ai suivi ce premier tome qui nous met directement dans le bain. Le décor est planté, à Kyoto pour changer. An, l’héroïne, n’a jamais connu l’amour jusqu’à ce qu’en apprenant à connaître son professeur, elle expérimente les sensations qu’on peut éprouver quand on aime.

Ce qui est sympa dans ce manga qui pourrait être lu comme n’importe quel autre roman d’amour en images, c’est que la mangaka elle-même nous dit que son héroïne vire un peu crétine en avançant, tandis que le bourreau des cœurs qui est dans sa classe semble bien parti pour subir la technique de « l’arroseur arrosé ».

Donc rien de nouveau sous le ciel des shôjô, mais un dessin frais et pétillant, une histoire d’amour comme on les aime quand on est romantique comme toutes bonnes fans de shôjô, mais ça fait du bien de lire cette histoire en rêvant qu’on aurait pu avoir une relation secrète et interdite avec… bon, perso, je n’avais pas de profs attractifs, mais imaginons.

Bonne lecture les filles, et les garçons si ça vous dit mais je doute que vous y trouviez de l’intérêt.

ShayHlyn.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :