Les trois grognards – tome 3 – Austerlitz sous le soleil

Scénario : Régis Hautière
Dessin : Fred Salsédo
Éditeur : Casterman
Sortie : avril 2018
113  pages
Genre : humour


Pour le meilleur et pour l’Empire !

9782203148871_5

Résumé

Honoré Dimanche, recruté par des anti-bonapartistes pour faire échouer Napoléon, se voit confier une nouvelle mission : escorter une espionne jusqu’au camp russe pour qu’elle y délivre des informations stratégiques. Et voilà Honoré reparti pour un voyage semé d’embûches, flanqué de ses acolytes habituels.

 

Mon avis

Les trois pieds nickelés de la grande armée sont de retour et vont fouler le sol d’Austerlitz alors que le petit Corse (comme l’appellent ceux qui ne l’aiment pas) s’apprête à écraser sous sa botte les russes et les autrichiens. On connait l’histoire, et on sait qu’il va y parvenir (sur ce point la rigueur historique est irréprochable) mais ce que l’on sait moins c’est que tout cela n’a tenu finalement qu’à la longueur d’un pantalon ! Entre autres … je vous passe toutes les péripéties, quiproquos et autres incongruités qui parsèment ce récit historique très largement teinté d’humour. A moins que ce ne soit l’inverse, une vaste pantalonnade agrémentée de faits historiques. Peu importe finalement car ce récit fait rire grâce à un trio de personnages tout autant antinomiques que complémentaires, pour lequel on éprouve une pointe de tendresse. Entre le brutal Kemeneur et le fluet Félicien, Honoré Dimanche n’est pas aidé pour mener a bien ses missions et l’on se demande s’il parviendra un jour à son ultime but, qui est de retrouver la liberté.

On voit bien que Fred Salsedo s’éclate à dessiner ces trois lascars. Comme il sait si bien le faire, il donne à ses personnages des traits caricaturalement expressifs, et il les met en scène de manière hyper rythmée. Il n’y a pas un instant de répit pour cette drôle d’aventure où ça cogne, ça court, et ça fait n’importe quoi à chaque planche.

La quatrième de couverture nous précise qu’il s’agit là d’une histoire en trois tomes, mais les auteurs ont eu la prudence de laisser quelques portes ouvertes pour éventuellement les faire revenir dans d’autres aventures. En tout cas, il y a matière.

Loubrun

les trois grognards e01

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :