Les cinq de Cambridge – tome 3 – Les étangs du Patriarche

Scénario : Valérie Lemaire
Dessin : Olivier Neuray
Éditeur : Casterman
48 pages
Date de sortie :  février 2018
Genre : espionnage, thriller, guerre


Quand les services secrets britanniques et américains pactisent avec le diable !

les cinq de cambridge t3_pl

Présentation de l’éditeur

Alors que les armées alliées affrontent celles de l’Axe dans un effroyable bain de sang, les agents de renseignements des deux camps se livrent une bataille sans merci. Parmi ceux-ci, les Cinq de Cambridge et Alan Turing, mathématicien de génie chargé de décrypter le code réputé incassable des nazis.
Mais gagner la guerre ne signifie pas pour autant gagner la paix : le rideau de fer est prêt à s’abattre entre l’Est et l’Ouest et une nouvelle lutte acharnée se profile dans le sillage de la capitulation allemande.
Avec un dilemme pour les Cinq de Cambridge : servir la couronne britannique ou rester fidèles à leurs rêves de révolution mondiale ? Au risque de tout perdre…

les cinq de cambridge t3_e01

Mon avis

Suite et fin de cette étonnante histoire des espions les plus célèbres de la seconde guerre mondiale. A la lecture des faits magnifiquement relatés par Valérie Lemaire, on ne doute pas un instant de l’influence énorme qu’ont eu ces cinq hommes sur le destin de la guerre mais aussi du monde d’après-guerre.

Les espions britanniques au service de l’URSS sont infiltrés dans les plus hautes sphères des services de renseignements et de l’Etat et ont un réel pouvoir qu’il mettent entièrement au service de Staline. Mais la guerre est à un tournant crucial et la domination est en train de changer de camp. Une nouvelle bataille s’annonce dans les rangs des alliés pour savoir qui, des Soviétiques ou des Anglo-américains tirera le plus profit d’une victoire annoncée.

Valérie Lemaire met le lecteur en totale immersion au cœur des rouages du renseignement, et révèle dans ce triptyque très dense un aspect passionnant et mystérieux de l’histoire de la guerre. On prend ici la mesure de l’importance des missions des services secrets de tous bords dans le déroulement et le dénouement de la guerre.

Dans ce volume, nous voyons apparaitre le personnage d’Alan Turing*, peu connu mais dont pourtant le travail aura eu une influence sur le quotidien de millions de gens, en posant les fondements de l’informatique. Mathématicien et cryptologue de génie, c’est lui qui a réussi à décrypter le code des machines Enigma en inventant une machine qui est aujourd’hui considérée comme un des ancêtres des ordinateurs moderne. L’homme a connu un destin tragique en étant littéralement jeté au caniveau après la guerre, parce qu’il était homosexuel.

La narration tout en flashback dans un style docu-fiction simplifie l’approche d’une histoire assez complexe dans laquelle on a l’impression de parfois mélanger tous les fils. Mais tout finit par se démêler et par devenir limpide.

Olivier Neuray n’est pas étranger non plus à la clarté du récit qu’il illustre d’un trait classique éprouvé apportant un soin particulier aux décors et attitudes des personnages renforçant ainsi le réalisme du récit.

Ce triptyque est un remarquable récit d’espionnage et historique très documenté qui ne peut que plaire aux amateurs du genre.

Loubrun

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :