La guerre des Lulus – tome 5 – Le der des ders

Scénario : Régis Hautière
Dessin : Hardoc
Éditeur : Casterman
56 pages
Date de sortie :  novembre 2017
Genre : aventure, jeunesse


Présentation de l’éditeur

1918. Alors que la Première Guerre mondiale fait rage, les Lulus tentent de survivre en zone occupée. Enrôlés malgré eux par une société secrète, les quatre orphelins sont contraints de se séparer. Cette séparation, la toute première depuis qu’ils se connaissent, pourrait être beaucoup plus longue qu’ils ne l’imaginent…

3566820755

Mon avis

C’est toujours une joie de retrouver nos bons Lulus ! Même si pour eux la joie et l’innocence des débuts n’est plus qu’un lointain souvenir. Ils ne le savent pas encore, mais la guerre touche à sa fin et cette dernière année du conflit est pour eux la plus difficile et la plus sombre. Les inséparables sont séparés, et se retrouvent plus que jamais confrontés à la réalité. C’est dur, âpre, émouvant et touchant. Régis Hautière montre très bien avec cet ultime volume que la guerre change les Hommes en les faisant grandir et vieillir plus vite que de raison. Comme il nous y a habitué depuis le début de cette belle série, l’action, l’émotion et le drame figurent quasiment à chaque page, tout comme les rebondissements qui font le sel de ce récit de guerre hors normes. Car il s’agit bien d’un récit hors normes qui, initialement destiné aux jeunes lecteurs, réussit à captiver tous les lectorats. Il y a tout dans ce récit : Histoire, émotion, aventure, amitié, drame, des personnages réalistes avec une diversité de caractères permettant à tout un chacun de s’identifier facilement à l’un ou a l’autre.

Le dessin de Hardoc est toujours aussi magistral. Son trait semi-réaliste donne vie de manière très expressive à tous les personnages et confère un ton juste à toutes les situations vécues par les Lulus.

Bien sûr, on est content que cette sale guerre n’ait duré « que » quatre ans, mais quand même, on est un peu triste de quitter cette bande de petits héros en herbe pour laquelle on s’est pris d’une grande affection. Les auteurs aussi doivent avoir du mal à s’en séparer. C’est sans doute pourquoi Régis Hautière nous propose de continuer l’aventure en revenant sur quelques évènements survenus en 1916 et 1917 dans deux albums à paraitre intitulés « La guerre des Lulus, la perspective Luigi« . Affaire à suivre !

Vraiment, je recommande vivement cette série qui est selon moi l’une des meilleures du genre pour initier un jeune lectorat à l’Histoire de la guerre de 14-18. En tout cas, tous ceux à qui je l’ai conseillée n’ont pas été déçus.

Loubrun

 

scenar dessins ensemble

8_10

9_10

8_10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :