Le top 10 2017 de Samba

Bonjour à tous,

Cette année SambaBD a décidé de réformer un peu ses Samb’or. Seuls vont persister les Samb’or de la meilleure couverture et celui du meilleur album 2017.
Par contre, on donne la parole aux chroniqueurs en leur demandant leur top 10 de l’année.
On met ainsi le focus sur les goûts des chroniqueurs. On espère ainsi attirer votre attention sur l’auteur d’une chronique et de comparer son avis au votre, en somme de voir si vous avez des atomes crochus ou non avec lui.
Avec ces top 10, on mettra une petite présentation du chroniqueur et ses genres de prédilection.

On commence donc avec Samba, le créateur de ce blog.
Je suis plutôt adepte des genres SF et fantastique mais aussi des BD historiques (traitant notamment des 2 guerres mondiales). J’apprécie également de plus en plus les romans graphiques mais attention avec un dessin à la hauteur.

Oubliez les comics avec moi, par contre les mangas peuvent avoir droit au chapitre.

Allez c’est parti pour mon top 10.

Lire la suite « Le top 10 2017 de Samba »

Pin up spécial Noël

pin up,christmas girls,noël

Al Rio

pin up,christmas girls,noël

Jim Valent

pin up,christmas girls,noël,al rio,jim valent,pasquale calano,saka,marc silvestri,amanda conner,ed benes

Bill Randall

pin up,christmas girls,noël,al rio,jim valent,pasquale calano,

Saka

pin up,christmas girls,noël,al rio,jim valent,pasquale calano,saka,

Adam Hugues

pin up,christmas girls,noël,al rio,jim valent,bill randall,saka,marc silvestri,amanda conner,ed benes

Mike Debalfo

pin up,christmas girls,noël,al rio,jim valent,pasquale calano,saka,marc silvestri,

Amanda Conner

pin up,christmas girls,noël,al rio,jim valent,bill randall,saka,marc silvestri,amanda conner,ed benes

Ed Benes

pin up,christmas girls,noël,al rio,jim valent,bill randall,saka,mike debalfo,amanda conner,ed benes

Alé Garza

pin up,christmas girls,noël,al rio,jim valent,bill randall,saka,mike debalfo,amanda conner,ed benes

Elias Chatzoudis

joyeux Noël à tous

 

 

 

Le grand retour d’Agatha Christie

1.jpg2.jpgMiss Marple. Un cadavre dans 
la bibliothèque

Scénario : Dominique Ziegler

Dessin : Olivier Dauger

Editeur : Paquet

64 pages – cartonné

Parution : 23 novembre 2017

Policier

Présentation :

Le cadavre étranglé d’une femme inconnue est découvert au petit matin sur le tapis de la bibliothèque de la demeure du colonel Arthur Bantry et de son épouse Dolly. Celle-ci fait immédiatement appel au bon sens de son amie Jane Marple, pour dénouer un écheveau encore plus compliqué qu’il n’y paraît au premier abord.

3.jpg

Jane Marple, plus connue sous le nom de Miss Marple, est un des plus fameux personnage de fiction créé par la romancière Agatha Christie, la « Reine du crime ».

Un Cadavre dans la bibliothèque est la seconde aventure de ce personnage atypique, sorte de « détective en fauteuil » (en anglais : armchair detective) qui vit à St Mary Mead, village imaginaire de la campagne anglaise. Une de ses maximes favorites dit que « la nature humaine est partout la même ».

 

8.jpg5.jpg6.jpgLes Bereford. Mister Brown

Scénario et dessin : Emilio Van der Zuiden

Editeur : Paquet

64 pages – cartonné

Parution : 23 novembre 2017

Policier

 

Présentation :

Prudence Cowley (dite Tuppence) et Thomas Beresford (dit Tommy), sont deux « vieux » amis, tous deux démobilisés après la Première Guerre mondiale, la première ayant participé à l’effort de guerre par son travail d’infirmière, le second après avoir combattu (et été blessé) dans les rangs britanniques.
Ils sont tous deux mêlés à une affaire d’espionnage, au cours de laquelle ils seront aux prises avec un mystérieux adversaire, surnommé Mister Brown, lequel tient absolument à récupérer des documents compromettants confiés à une jeune fille, une certaine Jane Fish, rescapée du torpillage du paquebot Lusitania, et qui, consciente du risque couru, n’a cessé de se cacher depuis lors en dissimulant son identité.

4.jpg

L’adversaire des deux héros projette en effet de renverser par une révolution l’ordre social établi au Royaume-Uni, projet qui pourrait être anéanti par la découverte de ces documents…

7.jpg


Mon avis :

Ces deux albums relèvent avant tout d’un plaisir (coupable ?) pour les yeux. Sur base de récits énigmatiques au charme désuet, les auteurs laissent éclater une virtuosité graphique jubilatoire. La luminosité limpide de la ligne claire, la parfaite géométrie du découpage et l’élégance des couleurs en font des objets plaisants à lire, à regarder, à scruter et à (re)découvrir. Sans compter les petites allusions et citations qui rendent hommage aux classiques du genre : Blake et Mortimer font, par exemple, de discrètes apparitions dans les décors « so british » d’Un cadavre dans la bibliothèque.

A déguster, en bonne compagnie, l’après-midi d’un dimanche d’hiver, entre deux parties de Cluedo.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg Dessin_R_sf_txt_65px.jpg Album_R_sf_txt_65px.jpg

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

Skippy

 

Le Livre des Livres

Scénario : Marc-Antoine Mathieu
Dessin : Marc-Antoine Mathieu
Éditeur : Delcourt
50 pages
Date de sortie : 8 novembre 2017
Genre : Philosophique

…peut-on encore vraiment s’étonner d’être étonné par ce détonnant auteur ? La négative semble s’imposer.

Présentation de l’éditeur

Submergé par son inspiration, Marc-Antoine Mathieu imagine un recueil de couvertures de livres qui n’existent pas, mais dont le titre, le texte de présentation et l’illustration portent en eux le ferment d’univers insolites.

Lorsque le Grand Entrepôt Des Albums Imaginaires brûla, toutes les couvertures en attente de leur histoire partirent en fumée, les fictions de fictions disparurent en une fumée blanche qui obscurcit le ciel de Babel à Alexandrie. Quelques-unes échappèrent aux flammes. Comme autant de flacons en quête de leur ivresse, ces promesses de récits furent mises à la page pour devenir un livre, ce livre…  Lire la suite « Le Livre des Livres »

Intégrale Caroline Baldwin T3 & T4

sans-titre.png41NL22rtYlL__SX371_BO1,204,203,200_.jpg71HmsMZYfwL.jpgAuteur : André Taymans

Éditeur : Paquet

208 pages / Intégrale

Policier

Sortie 25 septembre et 27 octobre 2017

 

Avis de l’éditeur :

 

Depuis sa première apparition en 1996 dans les pages du magazine (A suivre), Caroline Baldwin a parcouru un sacré bout de chemin. Avec déjà 16 albums traduits dans plusieurs langues dont l’allemand, l’italien, l’espagnol ou le portugais, les aventures trépidantes de la belle enquêtrice imaginée par André Taymans sont aujourd’hui devenues un classique du genre. Dans ce troisième volume, après l’annonce de sa séropositivité, Caroline réapprend à vivre au rythme des thérapies expérimentales qui parfois peuvent s’avérer… mortelles !

 

Mon avis :

 

Intégrale 3 :

En fin de l’année 2001, André et son épouse font un périple au Népal, une expédition en solitaires, seulement accompagnés d’un guide et d’un porteur. Un voyage hardi car le conflit opposant les troupes royalistes et les guérillas maoïstes font rage. Mais leur guide ne semble pas rassuré, c’est une première pour lui de s’aventurer dans le « Gamesh Himal ». Finalement, des ennemis atteignent le village où André se trouve et ni le porteur ni le guide ne comprennent le dialecte de ces gens. Fort heureusement, André parvient à calmer la situation en donnant au chef un peu d’argent. André est convié par le chef ennemi de se rendre dans une petite maison où il recevra un reçu « Social service from Gutland », portant le numéro 001. Ils partent libres, mais apprennent qu’en fin fin novembre, de nombreux massacres ont lieu, du coup, ils décident de quitter Katmandou pour rejoindre Bruxelles.

 

Taymans aime surprendre son lecteur. Dans le 9ème tome de Caroline, il insert le thème des ovnis de Roswell. Il associe cela avec le contexte des montagnes népalaises. Il relance une autre héroïne, Roxanne, la blonde qui devient « la guest star » de rendez-vous à Katmandou. Avec son nouveau label, l’album inaugure la collection Polar Ligne rouge chez Casterman.

Taymans retourne ensuite au Québec lors d’une tournée de promotion avec Albert Weinberg, Jean-Pierre Talbot et Jean Roba, il profite une fois encore d’animer la Belle Provence au centre des récits. L’héroïne Hélène, dans la série Bleu Lézard chez Glénat croise le chemin de Caroline un bref instant, à la demande de Benoît Roels. L’album est une belle réussite, riche en émotions.

Au Québec, Taymans peut compter sur un réseau d’amis impressionnant. Des auteurs, des libraires, des journalistes ainsi qu’un agent des services secrets qui va l’inspirer pour sa future histoire. Un scénario qui traite des révoltes indiennes. Notons qu’un incident de parcours apparaît lors de la fin de son album « Maison D’État » et la suite de ce diptyque « Le roi du nord » : la vue d’André baisse considérablement.

Sa santé finit par s’améliorer et il travaille avec cet agent spécial, notamment en s’entourant d’agents de la répression des fraudes. Quelques mois après la sortie de son album, il est invité au Liban pour la promotion de sa série. On y relate sa forte amitié avec Albert Weinberg. Les deux hommes ont créé un héros canadien, fortement influencés par Blake et Mortimer. Ils adorent développer le côté humain chez leurs personnages.

Intégrale 4 :

 En 2006, Taymans entreprend un album de Lefranc, donnant lieu à une véritable consécration. Le titre avoisine les 100000 exemplaires, dépassant le dernier Alix. Une première chez Casterman! Du coup, il délaisse temporairement Caroline, e se lance dans un second titre de Lefranc : Après Le Maitre de l’atome, voici Londres en péril.

Après le roi du nord, Taymans se rend chez un spécialiste de la vue et devra porter des lunettes. Son 13ème titre (la nuit du grand marcheur) sera pour lui un véritable supplice. Mais sa vue finira par se stabiliser.  Par contre, dû au succès de Lefranc, Caroline est reléguée au second plan. Le succès de Lefranc a brulé les ailes de Caroline Baldwin!

Avec les jeux olympiques en Chine, et son nouvel album Free Tibet, il tente de relancer son héroïne fétiche, notamment avec des séance de dédicaces et une version limitée de ce titre à 1000 exemplaires (crayonné + cd)

L’ombre de la chouette sort en 2011 mais les fans de la 1ère heure sont déçus par le changement radical (format et modifications éditoriales) Une adaptation d’Angel Rock devait paraitre au grand écran, mais le projet s’enlise, sans résultat. Avec son titre la conjuration de Bohème, cela indique la fin d’une époque de plus de 15 ans avec le même éditeur.

Ils ne fonctionnent plus du tout en cohérence. Mais André se relève et se souvient d’une phrase de Jacques Martin : Les éditeurs passent, les auteurs restent.

Il fait ensuite la connaissance de Jean-Pierre Bertin, directeur d’Universal Pictures en Belgique. Ils tente de transporter Caroline à l’écran. Il écrit deux synopsis : Half Blood et Narco Tango. Mais de nouveau le projet part complètement à la dérive…

Taymans essaye d’encaisser le coup et retourne au Népal pour méditer. Il faut patienter jusqu’à cette année 2017 où il trouvera un compromis et obtiendra les droits complets de sa série Caroline. Il travaille désormais avec Paquet et se lance sur deux récits précédemment écrits pour le cinéma (Narco Tango et Half Blood)

Voici le renouveau de Caroline !

71svtCb5AqL.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

caroline baldwin,taymans,paquet,810,102017

Coq de Combat

 

 

Le Député

Scénario : Xavier Cucuel
Dessin : Al Coutelis
Éditeur : Bamboo
154 pages
Date de sortie :  septembre 2017
Genre : documentaire


Jean-René Galopin est médecin de campagne en Aquitaine. Maire d’un village de 350 habitants, il décide de tenter sa chance dans la course à la députation. Contre toute attente, ce candidat sans étiquette est élu pour siéger à l’Assemblée nationale.

Lire la suite « Le Député »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑