HARDING WAS HERE – Tome 1

HardingWasHere1_26062008_195819AlbhardingWasHere1_26062008_195819Dessin : Adam
Scénario : Midam

Editions : Quadrants

Le résumé :
Le professeur Harding vit à Key West où il a installé son laboratoire de recherche. Il a mis au point une machine à remonter le temps. Il s’intéresse également au marché de l’Art. Une toile de Vincent Van Gogh vendue aux enchères 82.5 millions de dollars va lui donner l’idée de racheter la toile à l’artiste lui-même en 1890…Mais la tâche ne va pas être des plus faciles et Harding au fil des tableaux va devoir changer son approche…

Mon avis :
Midam c’est Kid Paddle…On connaît cet univers déjanté de franche rigolade. Ici, Midam s’occupe du scénario uniquement. Pour lui, c’est un travail de plus longue haleine par rapport aux gags d’une planche et un peu plus dans la retenue. Au dessin, C’est Adam, le disciple de Midam pour la série spin-off de Kid Paddle  « game over ». Voilà donc le tandem réuni sur un opus original. Si au départ, l’idée de la machine à remonter le temps n’est pas neuve (les auteurs se revendiquent d’ailleurs du professeur Barabas de la série Bob et Bobette), le traitement reste original et laisse place rapidement à l’amusement. On assiste à des aller et retour entre le passé et le présent ; présent où Harding mesure les conséquences de ses interventions dans le passé. Via quatre tableaux existants de grands maîtres de la peinture, les auteurs nous font rencontrer les artistes dans le contexte de leur époque avec des petits détails historiques. Cela a donné lieu à un travail de recherche de la part des auteurs qui sont des passionnés de l’Histoire de l’Art.
Le dessin est agréable, efficace et colle bien au type d’histoire racontée.
La fin du premier tome se termine sur une énigme et laisse craindre le pire pour Harding…
En conclusion, un livre qui se lit facilement. On attend la suite avec impatience.

Cote : 7,5/10.

Capitol.

Albhar08_195819

Red Bridge,Mister Joe and Willoagby.

RedBridge1_26082008_011546Planche_bd_10365_red_bridge_tome_1Auteurs :Gamberini et Charles.
Editeurs : Casterman.

Le résumé.
Etat du Vermont, octobre 1963. Dans le bus qui s’achemine vers la petite ville provinciale de Red Bridge, deux hommes font connaissance : Elie Miller, représentant en parapluies et originaire de Red Bridge, et Aaron Willoagby, un archiviste de presse à la retraite flanqué d’un chat au caractère épouvantable, Mr Joe, qui vient s’établir à Red Bridge pour ses vieux jours. Derrière eux, un passager somnole : Doug Willis, célèbre enquêteur du FBI. Rien d’un hasard, évidemment : plusieurs décès soudains viennent de se succéder à Red Bridge, apparemment accidentels mais dont la concomitance est suffisamment troublante pour éveiller les soupçons de la police et des médias …

Mon avis.
En commençant la lecture de ce Red Bridge, j’ai été frappé par la qualité des couleurs directes du dessinateur transalpin, Gabriele Gamberini. Il arrive à retranscrire l’automne de façon incroyable. En plus, ne vous fiez pas à la pochette, le dessin  style « peinture »est nettement plus clair et expressif à l’intérieur.
Quand à l’histoire, elle est très habillement menée. On commence tout doucement par de petites discussions qui semblent anodines .On visite, on se remémore, on croise des personnages assez atypiques, voir bizarres et puis un léger malaise s’installe, le piège se referme sur le lecteur pris dans une spirale où le mystère est grandissant. Bref, un excellent thriller avec une galerie de personnages des plus troublants donnant un plus à cette première partie du diptyque. Bien malin qui saura dire d’où vient le danger.
A conseiller donc pour les amoureux de thriller psychologique.
surprises.smileysmiley.com.9

Planche_bd_e_tome_1

Necromancy,Pilleurs de tombes.

Découvrez la bande annonce ICI.

NECROMANCYTOME1

Lousiane, 1928. Gordon Devries est l’homme le plus craint de La Nouvelle-Orléans grâce au trafic d’alcool, au jeu et à la corruption. Grâce aussi à une poigne de fer et à une parfaite absence de scrupules. Jusqu’au jour où une bande de truands conduits par une femme surnommée Viper attaque l’un de ses convois, laissant quelques cadavres sur le carreau. Mais les cadavres sont aussi dans l’un des camions, où les hommes de Viper font une macabre découverte : des corps décomposés en lieu et place des bouteilles de whisky attendues…

Sortie de cet album de Nury et Manini chez Dargaud le 5 septembre.

Yakuza.

yakuza03ryakuza1pAuteurs :Corteggiani et Barison
Editeur :Soleil.

Le résumé.

À Tokyo, la tension est à son paroxysme entre les diverses familles Yakuza, alors que Mieko reste introuvable et que l’Oyabun de la fédération Toseï Kaï disparaît dans l’explosion de sa voiture. Entre les survivants de la secte Aum, une armada de tueurs sanguinaires, et quelques flics paumés, l’affrontement semble inévitable.

Mais, alors que le soleil se couche sur les jardins impériaux, entre la prison centrale de Sugamo et le mausolée Yakasunu consacré aux criminels de guerre, monte l’ombre terrifiante et torturée de l’honneur bafoué du Japon ancestral.

Mon avis.
Je vous explique .André a profité d’une promotion dans un magasin si bien chanté par les Gauff’ pour se procurer les 3 premiers tomes de Yakuza à 3 Euro pièce .Une bonne affaire se disait il pour une histoire où ça flingue et bastonne à toutes les pages .Le problème, c’est qu’il s’agit d’une série inachevée à un tome prêt. Enfin, c’est ce que je déduis car le dernier tome est sorti en 2001. Sept ans, ça me semble long pour trouver une fin à cette série. Mais rien d’étonnant non plus, c’est une spécialité de chez Soleil aussi.
padrole.smileysmiley.com.34

yak1p

Rafales,la solution Lucrèce.

rafales04_75904Albrafales4_06072008_200003Auteurs :Desberg et Valles
Editeurs : Le Lombard.

Le résumé.

Voici 8000 ans, l’Homo Sapiens exterminait l’Homme de Neandertal sans raison autre que la domination. Aujourd’hui, Lucrèce et ses «Inhumains» entendent bien leur faire subir le même sort. Leur arme ? La planète elle-même ! Qui pourra les arrêter? Seb Christie, que le sang d’India contamine un peu plus à chaque minute qui passe? Ou une branche oubliée de l’évolution agitée par les premiers vents d’une tempête sans précédent… ?

Mon avis.
Le sujet de rafales peut paraître un peu gros  mais si vous vous ne tiquez pas dessus, c’est une série qui se lit avec envie et intérêt. Et pour une fois que Desberg se mouille un peu dans les sentiments, il faut en profiter. India et Seb ne sont plus au temps où l’on tergiverse, où l’on discute, non ils agissent et ce dernier tome fonce à bride décousue vers l’éradication. Un peu  comme Debrah du Chant des stryges, j’adore la belle  India, sans pitié et sans faille ou si peu,  visiblement je dois avoir un faible pour les meurtrières .Une série pour ceux qui apprécient les intrigues à grande échelle, pour ceux qui aiment l’action, les fusillades, les complots, et tout ça avec un brin de fantastique.
Le dessin de Vallès n’est plus à présenter, il est connu et reconnu par les bédéphiles. C’est toujours un plaisir de voir son cadrage très cinéma  et son trait réaliste.
Voilà, une rafale qui ne fait vraiment pas du mal à lire.
surprises.smileysmiley.com.7

Les druides, la ronde des géants.

DruidesLes4_24062008_230934druidesles4_plaAuteurs :Istin,Jigourel et Lamontagne.
Editeur : Soleil.

Le résumé.
Frère Thomas vient d’être assassiné en plein cœur de la ville d’Is. Ce dernier traduisait un extrait du manuscrit sacré qui révélerait l’endroit où deux des talismans celtiques ont été cachés. Talwrc’h, le chef picte, sous l’emprise du breuvage divin, a autrefois prophétisé les endroits où son peuple devrait garder ces talismans : le chaudron de Dagda qui donne la connaissance et qui ressuscite les guerriers et la lance de Lug, la lance
magique à 5 pointes, celle qui jamais ne faillit…
Gwenc’hlan le druide et son jeune apprenti doivent résoudre une affaire de meurtre. Cette nouvelle affaire cache de sombres manœuvres pour s’accaparer les secrets des druides et faire main basse sur la cité d’Is. L’église de Rome travaille dans l’ombre

Mon avis.
Un 4 ème tome un peu décevant car il vaut l’avouer, l’intrigue n’a guère avancée en arrivant au terme de ce tome. A la place de la Lance, c’est un chaudron que nos druides recherchent maintenant. Et après un bouclier ? Un casque ?  Sinon, prenez un Touristil pour le mal de mer car vous allez beaucoup naviguer dans cet album. N’oubliez pas les capotes aussi quand vous irez voir le petit chaperon rouge. Et aussi un cadeau pour la visite de courtoisie au Roi Arthur. Votre visite des hauts lieux druidiques se termine avec Stonehenge remarquablement retranscrit. Bref, une lecture sans grande passion surtout que Gwenc’hlan y perd de son intuition légendaire. Un coup vieux mon gars ?
Sinon, vous pouvez toujours apprécier cette BD pour les dessins de Lamontagne qui sont toujours un plaisir à voir. Je me pose la question néanmoins si les moines étaient tous aussi laids quand même. Car c’est une calamité chez eux.
Allez, je m’en vais faire un tour à la montagne voir des gorges profondes.
surprises.smileysmiley.com.6

Le blog du dessinateur canadien ICI.

Albdru30934

A l’occasion de la sortie du 4ème tome de la série dessinée par Jacques Lamontagne editée aux éditions Soleil, l’asbl «Génération BD – BéDémoniaque» à le grand plaisir d’organiser une rencontre avec le dessinateur québecquois Jacques Lamontagne.
Cette séance de dédicaces aura lieu le jeudi 09 octobre 2008 à la salle du Conseil Communal d’Auderghem situé Rue Emile Idiers 12 (1er étage) à 1160 Bruxelles.

Pierre Baumont, Révélations

PierreBaumont2_25032008_213712Planche_bd_9370_pierre_baumont_tome_2Auteurs: Chanoinat et Arroyo
Editeur : Joker

Le résumé.

Un serial killer, des notables véreux, une secte criminelle, un dangereux gangster, des anciens collaborateurs de la deuxième guerre mondiale et des spectres. Voilà à quoi est confronté Pierre Baumont au cours de ses aventures. Ce jeune homme a le pouvoir de communiquer avec les morts… ; cela peut être distrayant, mais certainement pas de tout repos !

Mon avis.
Ce tome 2 est nettement plus direct et violent que le tome initial. On continue à suivre les aventures extraordinaires de notre agent immobilier, Pierre qui roule Baumont dans sa bonne ville de Vallebreuse où il s’en passe des « belles ».Certains tiroirs se ferment tandis que d’autres restent bien ouverts dans cet album .Il faut dire que le hasard avec sa perfidie va bien arriver  à remettre tout ce beau monde sur ses pattes. Le plus de cette série  reste son humour noir décalé assez dévastateur. Et oui Pierre est un petit comique, heureusement d’ailleurs car sinon les sujets ne prêtent pas à rire. J’ai trouvé aussi le dessin en amélioration notamment les décors de plus en plus agréablement détaillés.
Un album plaisant mais malheureusement trop vite lu .Allez je pars faire une balade en montagne voir des gorges profondes.

surprises.smileysmiley.com.6

AlbpierreBaumont2_25032008_213712

Jason Brice.

Auteur : Jovanovic & Alcante

Date de sortie : 19/08/2008

Nombre de pages : 56

Catégorie : Thriller-fantastique

Londres, 1920. Au lendemain de la Grande Guerre, nombreux sont les médiums et autres spirites qui contre espèces sonnantes et trébuchantes permettent à des mères ou épouses éplorées de « communiquer » avec leur fils ou mari disparu. Jason Brice, cartésien de nature et détective de profession, propose sa lucidité et ses services à ces femmes prêtes à tout croire. Il démonte les trucs, astuces et arnaques de ces marchands de l’occulte, pour qui le paranormal est un fonds de commerce très lucratif. Désabusé par l’inhumanité des uns et la naïveté des autres, Jason Brice ne croit plus en grand-chose, et certainement pas aux forces obscures ! Jusqu’au jour où une jeune et jolie femme lui demande d’enquêter sur un mystérieux livre où est raconté par le menu son proche assassinat…

Sir Arthur Benton.L’assault final.

sirarthurbenton03sirarthurbenton03pLe résumé.

Auteurs : Tarek et Perger.
Editeur : Emmanuel Proust.

1945: pendant la prise du bunker d’Hitler, l’IIIe Reich s’effondre. On retrouve Benton, interrogé comme criminel de guerre. Mais à la demande expresse de l’Etat-major anglais, le traître, Sir Arthur Benton, est transféré dans une caserne en Belgique ! Pour Marchand qui l’a traqué, l’explication  » secret défense  » ne suffit pas…

Pourquoi Churchill intervient-il – en personne, pour récupérer l’agent complice des nazis ? Quel terrible secret détient Sir Arthur Benton pour échapper à ses juges ?

Mon avis.
Ma lecture  des tomes 2 et 3 a été nettement plus aisée que l’album initial.  Cette fiction qui a ses bases sur des faits bien réels se lit avec intérêt .On sent que Tarek s’est bien renseigné sur cette époque trouble du 20 ème siècle. D’ailleurs, je ne peux qu’encourager ce genre d’histoire pour nous rappeler toute l’horreur du nazisme .Sinon, je n’ai pas été surpris par la fin, je la trouve même très logique .J’ai néanmoins tiqué sur l’attitude de Marchand, très idéaliste et prêt à sauver le monde mais totalement incapable de voir plus loin que son nez.  Et puis, je n’ai pas senti de difficulté à être agent secret en Allemagne en 1945 .J’ai eu l’impression que les personnages métrisaient entièrement leur destiné assez facilement alors que le tourbillon de la guerre emportait tout sur son passage sauf nos valeureux agents français. J’ergote, je sais.
Pour le dessin de Perger, il est toujours assez difficile d’accès .Les visages sont assez méconnaissables en plus d’être souvent sévères voir haineux. Je serais curieux de voir son  trait pour une histoire d’amour.
Donc contrairement à beaucoup, j’ai moyennement apprécié cette série. L’idée est très bonne mais je n’ai pas été séduit par l’emballage. Par contre, les pochettes sont une réelle réussite.
surprises.smileysmiley.com.7

Le blog de Tarek ICI.

 

exlibris-bdk

Sir Arthur Benton.Opération Marmara.

sirArthurBenton01sirarthurbenton01pLe résumé.
Auteurs : Tarek, Perger
Editeur : Emmanuel Proust.

Sir Arthur Benton est citoyen britannique. Or, il a choisi le mauvais camp: celui de l’idéologie nazie. Après la capitulation d’Hitler en 1945, prisonnier des alliés à Nuremberg, il n’accepte de parler qu’à son pire ennemi: le colonel de la Taille, membre du 2e bureau français. Un thriller haletant qui nous plonge en plein dans le XXème siècle et ses tumultes sociopolitiques …  

Mon avis.
Bon visiblement, je dois être dans une mauvaise passe car contrairement à beaucoup, ce récit d’espionnage ne m’a pas spécialement enchanté. J’ai eu pas mal de difficulté à suivre tout simplement l’intrigue. La partie à Istanbul plus particulièrement  a été très nébuleuse à décoder. En plus, le dessin n’aide vraiment pas à  la compréhension de l’intrigue à cause des visages  qui sont souvent méconnaissables .Par contre le trait de Perger crée une ambiance bien particulière qui sied bien à la genèse de la guerre 40-45 accompagnée de très belles couleurs directes.
Comme c’est une époque qui m’intéresse, j’attendais peut être une histoire plus percutante en rapport avec cette tranche d’histoire dont notre humanité se serait bien passée.
J’attaque donc le tome 2 et 3 sans grande envie, on verra si mon avis changera à la lecture de cette suite.
surprises.smileysmiley.com.5

PS : Le tome 2 me plait déjà nettement plus.

sirartp

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑