Coupures irlandaises.

CoupuresIrlandaises_14052008_223003AlbcoupuresIrlandaises_14052008_223003Le résumé.

Auteurs : Kris et Vincent bailly.
Editeur :Futuropolis.

À l’occasion d’un voyage linguistique à Belfast, deux jeunes bretons, Nicolas et Chris, découvrent la dure réalité du conflit Nord Irlandais.
Le voyage est long pour les apprentis polyglottes et l’arrivée en Ulster les surprend. Pluie, grisaille, douaniers nerveux, pluie, militaires, barrages, pluie…
Autre déconvenue : nos deux amis n’habiteront pas sous le même toit, Nicolas restera dans une famille ouvrière catholique alors que Chris doit se rendre chez une famille protestante nettement plus aisée.
Chris se sent peu d’affinités avec eux. Trop gentils pour être honnêtes.
Mais pour les deux jeunes gens, la découverte de l’Irlande passera également par la découverte des filles…

Un dossier de 16 pages complète ce récit avec la participation d’historiens spécialistes de l’Irlande du nord, mais aussi de différents acteurs du récit et du conflit.

Mon avis.
Kris à l’instar d’ « un homme est mort » nous revient avec un récit poignant  et très réussi. Un récit qui prend le choix de contourner l’histoire tortueuse de l’Irlande du Nord par le petit bout de la lorgnette .Dans cet album qui aurait sans problème sa place chez Aire Libre, on suit 2 jeunes adolescents français en immersion linguistique. Quand, on sait qu’une grande partie est autobiographique, l’impact sur le lecteur n’en est que plus fort. On pourrait aussi comparer cette BD à « London Calling »  également chez Futuropolis. On changerait simplement le nom « Belfast Calling ». Et pour accompagner ces « coupures irlandaises », Vincent Bailly a choisi un trait nerveux en couleur directe qui colle bien à l’atmosphère de ce pays. Perso, je ne suis pas trop fan de ce style mais bon ça passe. Au final, j’ai vraiment bien apprécié la sensibilité du récit, pas de sensationnalisme mal placé, mais simplement de la justesse .En plus grâce au dossier de 16 pages, vous serez incollable sur l’Ulster.
surprises.smileysmiley.com.8

Un article sur cette BD ICI.

Planche_bd_irlandaises

 

Wayne Shelton,La lance de Longinus.

wayneshelton07_73323wayneshelton7_plaLe résumé.

Auteurs : Cailleteau et Denayer.
Editeur : Dargaud.

1945. Dans Berlin en flammes, des patrouilles américaines anéantissent les derniers foyers de résistance nazie. Un lieutenant S.S. réussit à remettre un dossier à un colonel balafré qui s’enfuit aux commandes d’un de ces chasseurs à réaction révolutionnaires sur lesquels Hitler comptait pour renverser le cours de la guerre.
2007. Wayne Shelton reçoit un appel au secours d’un vieux copain de bordée, devenu moine. Blessé, réfugié dans son église, près de Clermont-Ferrand, il est traqué par un commando de fous furieux à l’accent espagnol…

Mon avis.
Wayne Shelton 007 n’est pas au service de sa majesté, mais au secours d’un vieil ami devenu moine. Il devra lancer une opération tonnerre pour ramener la lance de Longinus. Demain ne meurt jamais serait la faculté de cette arme sacrée .Il sera épaulé par la belle Mona, certainement rien que pour vos  yeux lui aura-t-il dit, notre  grisonnant goldfinger. Le casino royal est donc lancé pour une aventure dangereusement vôtre avec des effluves d’ésotérisme. Un album remplit de stéréotypes (par exemple les nazis, tous des grands blonds avec des gueules de boxeur) mais aussi très agréable à lire. Bon sinon, il faudrait dire à Wayne de changer de voiture, car la Mini (on dirait un album sponsorisé par cette marque), c’est loin de valoir une Aston-Martin. Il faudra aussi m’expliquer comment les américains ont fait pour arriver dans les faubourgs de Berlin en 1945 .Je ne  pense pas que les russes à l’époque auraient apprécié cette incursion. Mais bon, depuis qu’on sait que le Führer  meurt un autre jour et va bientôt ressusciter, on n’est pas une aberration prête.
Le monde ne suffit pas certainement à notre bon vieux Wayne.
surprises.smileysmiley.com.7

hjuk

20 ans Aire libre.

Je vous invite à visionner le dernier épisode d’un monde de bulles Une émission spéciale 20 ans Aire Libre. Vous y retrouverez des grands noms de cette collection comme JP Gibrat, JC Denis, Olivier Grenson, Makyo et encore bien d’autres pour nous parler du « lieu où le roman se dessine ».A la fin, ne ratez pas Thierry Bellefroid qui nous parle de son roman Aire Libre.

244183logo

Sept, les 7 missionnaires.

Sept4_04032008_170511Albsept4_04032008_170511Le résumé.

Auteurs :Ayroles,Critone.
Editeurs : Delcourt.

Irlande, IXe siècle. Sept moines vivant en communauté ont depuis longtemps tourné le dos aux principes sacrés de l’Église. Chacun se livre corps et âme à son péché de prédilection : qui à l’orgueil, qui à l’envie, qui à la luxure… Mais les foudres du Très-Haut vont s’abattre sur ces sept pécheurs capitaux, sous la forme d’une périlleuse mission : prendre la mer et évangéliser de féroces Vikings ! 

Mon avis.
Je sais, je retarde, on en est  déjà aux 7 guerrières mais il faut bien continuer cette série dans l’ordre. Alors si vous parcourez le net à la recherche d’info sur ces 7 missionnaires, vous ne trouverez qu’un concert de louanges pour cet album. Il est vrai que l’histoire est divertissante, humoristique avec une bonne dose de burlesque, très bien dessinée,  bref sympa à lire. Mais bon, s’il faut une voix discordante, c’est de nouveau  Samba qui s’y colle (comme quoi je suis loin d’être infaillible). Car à part de petits sourires de temps en temps, c’est vraiment le style de BD qu’on oublie aussi vite qu’on a lu. A mon avis, beaucoup en voyant le nom d’Ayroles (de Cape et de Crocs) sur la couverture ont été hypnotisé. Je comparerais volontiers cet album à Kaamelott (la BD). Donc « sympa ». Un terme qu’on utilise pour ne pas blesser ni froisser mais qui veut surtout dire « passable ».Mais bon ça plaira au plus grand nombre mais je ne pense pas en faire partie.
Je m’interroge aussi sur cette série SEPT.  C’est pour le moment plus que disparate et inégale comme qualité.  Il ne faut pas trop se montrer difficile pour continuer cette série. Certainement, un achat par habitude. Bon je vous laisse méditer sur mon aigreur envers ces 7 péchés capitaux.
surprises.smileysmiley.com.6

Le blog du dessinateur ICI.

 

Albsept4_0170511


 

Adamson,Opération Spitsberg.

AdamsonPuerta1_23042008_230012adamson1_plaLe résumé.
Auteurs : Veys et Puerta.
Editeur : Robert Laffont.

Nous sommes en 1913, et le londonien Henry Adamson, aventurier de son état, est en proie à de cruelles désillusions. Persuadé qu’il ne repartira plus à l’aventure, il prend la décision de se suicider. Mais les agents du gouvernement lui proposent un nouveau challenge : étudier une zone au large du Spitsberg située dans l’Antarctique, où le temps et l’espace n’ont pas les mêmes propriétés que dans le monde réel. Alors que la Première Guerre Mondiale se profile, voilà une expédition qui pourrait bien permettre à l’audacieux Adamson de redorer son blason. A condition d’en revenir vivant !

Mon avis.

La première fois que j’ai eu en main cet Adamson, je l’ai reposé quasi illico. En effet, j’étais plus que circonspect par rapport au dessin. Et puis grâce à un très bon avis de mon libraire et des bonnes critiques, j’y ai rejeté un œil .L’époque (début 1914) et le milieu maritime de guerre m’ont décidé à revenir sur ma décision. Pour le dessin, je n’ai pas spécialement changé d’avis. On dirait un mélange de peinture et de photos retravaillées. J’eu parfois l’impression de lire un roman-photo. Les perspectives sont également souvent très floues et sombres, ce qui donne au final, une atmosphère très pesante et surtout étonnamment envoutante.
Quand au scénario, il commence très fort. A peine arrivé à la page 13 que l’adrénaline monte .Ensuite, toujours sous le choc, c’est avec enthousiasme qu’on assiste aux préparatifs de l’expédition. Pour tout vous dire, j’étais carrément avec les aventuriers et j’ai ressenti la tension montée à l’approche du phénomène. Donc vous l’aurez compris, les fans de fantastique seront aux anges en lisant Adamson. Une BD réellement passionnante. De la grande BD !!!!
Vivement la suite mais viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite.
surprises.smileysmiley.com.8

Le site du dessinateur ICI.

AlbadamsonPuerta1_23042008_230012

J’ouvre une section pour cet album sur le forum, car il y a beaucoup de postulats à discuter pour cet excellent premier tome.

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑