Antares,Episode 1.

 

Le résumé.

Cette fois Kim retourne dans un premier temps sur Terre, à Paris, où elle tente de décompresser. Mais sa notoriété grandissante, en tant que leader du groupe de la Mantrisse dont on connaît désormais le secret, ne lui laisse guère le temps de se reposer. Kim intéresse par exemple de très près une mystérieuse et mysthique organisation qui projette de coloniser la planète Antarès. En attendant un groupe de trois éclaireurs vivent sur cette planète afin d’observer le milieu dans lequel vivront les futurs colons. Et, évidemment, des phénomènes étranges inquiètent les responsables qui font appel à Kim et à son expérience due à son passage sur Aldébaran et Bételgeuse.
Mais, ce que personne ne sait, c’est que Kim cache sans le savoir un secret qui va tout changer

be69d-dyn004_original_327_448_pjpeg_2551150_b5422aa1d8ac2ddd4ac91f5c3699a9ee
Mon Avis
.

Ah, voilà bien une BD très attendue. Le premier épisode du 3 ème cycle des mondes d’Aldébaran commence fort. Vous aurez droit à pas mal de révélations dont une (chuuuttt, je ne dirais pas quoi, rassurez vous) qui va conditionner la suite très certainement de cette aventure cosmique .Sinon, quelle joie de retrouver Marc, Alexa, Maï lan, monsieur Pad et plein d’autres. Et puis il y a les petites bébêtes imaginées par Edouardo di Oliveira alias Léo qui s’est donné à cœur joie dans cet album. Vous y verrez un Lucius des plaines, le cauchemar volant, l’horreur rampante, et encore d’autres bestioles qualifiées de truc pour l’instant.

Pour l’histoire, au début du tome, Kim se retrouve sur Terre. Et bien, notre bonne vieille terre est devenue bien triste en 2196. La pollution, le climat, la disparition presque totale des animaux montrent notre planète à l’agonie. Une vision assez pessimiste de Léo donc sur notre avenir. Comme pour le film d’Al Gore, une BD qu’il faudrait donner aux dirigeants du monde qui ont pour la plupart pas encore compris l’urgence des problèmes liés au climat. (Coucou Georges.)

Coté dessin, c’est toujours du bel ouvrage. J’adore.

Allez vite acheter Antarès ou Aldébaran si vous débutez la série. Vous aurez droit à un récit fantastique très humain sous fond d’écologie.

Vivement la suite.

surprises.smileysmiley.com.10

 

Le lien sur la pochette, les mondes d’Aldébaran.

Pour le lien vidéo, une pub pour Antarès.

 

1_pla

 

8 commentaires sur “Antares,Episode 1.

  1. Très bien résumé et présenté. Et parfaitement d’accord avec la cote. Les dessins sont très jolis mais parfois, Kim, par exemple, peut prendre dix ans d’une expression à une autre (notamment en raison du travail des traits du visage). Quant aux animaux, ils témoignent, en effet, d’une imagination débordante.

    Tu as également eu la pub pour Le complexe du chimpanzé dans ton album ? Je l’ai aussi acheté. Me demande bien ce que cela va donner.

    J'aime

  2. Non ,je n’ai pas acheté le complexe du chimpanzé. Je me méfie de Marazano, le coauteur de la BD zéro absolu, la bien nommée. Mais tu me diras si je me trompe.Le dessin un peu trop numérique à mon gout aussi.
    Je suppose que l’on verra ta critique sur ton blog.

    J'aime

  3. que si elle m’a vraiment bouleversifié dans un sens ou dans l’autre. Chacun sa spécialité 🙂

    J'aime

  4. Tout à fait d’accord avec ton avis également. Après Toxic planet que je viens de lire, ça m’a fait drôle de revoir des persos avec des masque sur Terre à cause de la pollution… ça n’amène pas vraiment d’optimisme pour notre avenir environnemental, c’est certain.
    Je n’ai pas fait exprès mais je cumule les masques dans les BD aujourd’hui ! lol 😉

    J'aime

  5. Je voulais ajouté aussi que les notes à la fin du tome sont les bienvenues 🙂

    (Je corrige par la même occasion ma faute de frappe dans le commentaire précédents : « …avec des masqueS… »)

    J'aime

  6. Bon, il y en a encore une !!! Je m’excuse donc d’avance pour les fautes de frappe ou d’inattention que je pourrais faire à l’avenir. Je vais me relire plus souvent.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :