Genèse & Prozac

Scénario : Ami Inintéressant
Dessin & Colorisation : Rémi Lascault
Éditeur : Delcourt Pataquès
64 pages
Date de sortie : 8 février 2023
Genre : humour, parodie

« Bon, je résume, pour les plaies d’Égypte on a la peste, des moustiques et des sauterelles… d’autres idées ?
Des grenouilles !
– Des cerfs !
– Des lamas !
Nan, je crois que vous comprenez pas. Le but c’est de les faire paniquer, on n’ouvre pas un zoo. »

Présentation de l’éditeur :

Genèse et Prozac offre une réinterprétation de la Bible et du nouveau testament concentrée sur la gêne, les faux pas, la maladresse ou le travail bâclé. Car si l’erreur est humaine, elle a commencé par être divine.

Que se passe-t-il si Jésus fait un plongeon dans l’eau ? Pourquoi Dieu choisit-il d’apparaître sous la forme d’un vieux buisson ? Qu’est-ce qui a amené Dieu à créer les règles pour les femmes ? Et si Dieu était finalement aussi faillible que n’importe quel humain ? Et surtout pourquoi l’ornithorynque ? Genèse et Prozac revisite la mythologie biblique pour la démystifier et ainsi la démythifier.

Genese et prozac_Ami Ininteressant_Remi Lascault_Delcourt_Pataques_extrait

Mon avis :

Si Dieu a créé l’Homme à son image, on peut humainement se demander si, comme nous, tout tournait juste dans sa tête ?! C’est la base sur laquelle s’appuie Ami Inintéressant pour rédiger « Genèse & Prozac » ! Dieu est faillible, il n’a pas réponse à tout, même pas sur ses propres créations… et comme bon nombre de personnes de nos jours, il a de sérieux doutes et manques d’estime de lui-même, et donc de son œuvre… Vu comme ça, l’œil qui voit tout semble être un bien piètre créateur.

Ce qui est d’ailleurs l’image renvoyée par Rémi Lascault, dont la couverture en dit déjà long. Sous l’aspect maçonnique de l’œil de la Providence, Dieu semble bien fatigué, perplexe et las de tout ce qu’il voit. Et il y a de quoi ! Cet album est un florilège de « et si… » et « mais pourquoi ? », tantôt ridicule, avec l’attitude de ce créateur un peu perdu s’il n’avait pas un ange à ses côtés, tantôt gore quand, par exemple, Jésus sort déjà adulte du ventre de Marie.

Sans oublier plusieurs allusions à des films contemporains (Aliens, Men in Black, …) ou des faits de la religion qui pourraient porter à questions, idiotes comme savoir ce qui peut arriver à Jésus s’il plonge dans l’océan si on lui confère la possibilité de marcher sur l’eau, parfois véritablement intrigantes comme les règles des femmes (Pourquoi ??) et le choix d’un buisson ardent pour symbole face à Moïse.

Dans tous les cas, cet un album qui passe ou qui casse. On aime ou on n’aime pas. L’humour des auteurs n’est pas forcément à la portée de tout le monde, et le graphisme caricatural au crayonné fin n’est pas non plus ce qui appâte le plus de monde. Mais qui sait, si vous êtes prêts à du 3000e degré, un humour un peu gore et des scènes parfois loufoques… comme dirait une célèbre réplique de Dieu des Bronzés font du ski : « On ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher ».

ShayHlyn.

2 commentaires sur “Genèse & Prozac

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :