Le mirage de la croissance verte

Scénario : Anthony Auffret
Dessin: Anthony Auffret
Éditeur : Delcourt – Octopus
Date de sortie : 4 mai 2022
152 pages
Genre : Réflexion écolo-économique

« Je dois vous le dire en quelle langue? La croissance matérielle infinie dans un monde fini mène à la catastrophe ! »

Présentation de l’éditeur

Croissance et écologie sont-elles compatibles ? Existe-t-il un modèle capable d’assurer à la fois la croissance économique et la préservation de notre environnement ? Quelles solutions pour notre développement futur ?

29 juin 2020. Convention citoyenne sur le climat. Emmanuel Macron adopte 146 propositions citoyennes. Arnaud, devant le discours, est content : des solutions vont enfin être apportées pour adapter notre économie aux enjeux climatiques. Mais ce n’est pas l’avis de son beau-père Doc qui, tout en l’écoutant dérouler ses arguments, va tout faire pour le détromper…

Mon avis

Je suis atteint d’éco-anxiété. Mais j’ai l’anxiété festive et optimiste ( je ne suis pas à un paradoxe près). Sache par exemple, sambabdesque lecteur, que j’ai mis un temps qu’on pourrait qualifier de considérablement confortable à me rendre compte que l’album d’Anthony Auffret ne s’appelait pas le MIRACLE de la croissance verte mais plutôt Le MIRAGE de la croissance Verte. Cette confusion pourrait être qualifiée de lacanienne tant le lapsus est lourd de sens.

Lire « Miracle » c’est espérer ou non un fait extraordinaire (divin ou non) alors que lire « Mirage » c’est souligner le phénomène optique qui séduit et trompe. Dans les deux cas on ne peut pas dire qu’on est dans une certitude inébranlable et incontestable.

C’est justement de contestation, au sens de « mettre en doute », dont il s’agit dans cette chouette BD au dessin humoristique et minimaliste qui ne constitue pas, c’est dit, son principal atout. Pour faire simple, sur 150 pages, Arnaud, qui croit en la croissance verte, débat avec papa doc, son beau-père qui lui ne veut pas en entendre parler. Petite digression : le beau-père d’Arnaud s’appelle doc…j’ai donc passé mon temps à lui donner la voix de Pierre Hatet (qui double Christopher Lloyd dans son rôle d’Emmet Brown dans Retour vers le Futur)…Réflexe de bientôt cinquantenaire…

L’ouvrage est passionnant, très bien documenté et est pourvu d’une bibliographie, de sources et de liens internet nombreux qui permettront aux plus sceptiques de vérifier les informations, les données chiffrées et autres graphiques proposés.

L’auteur parle PIB, définit la croissance, évoque les politiques économiques et les choix écologiques passés, présents et ceux à venir (déjà pris ou à prendre avec plus ou moins d’urgence). Le tout est parfaitement digeste même pour un frileux de tout ce qui touche au domaine de l’économie comme moi.

La collection « savante » Octopus de Delcourt propose un nouvel ouvrage accessible prenant et enrichissant sur un thème ô combien d’actualité. J’admets que sa lecture m’a permis d’y voir plus clair sur ce qui nous attend si on continue à tout miser sur le PIB. Et maintenant que je sais ce qu’implique la croissance verte, j’admets aussi être un peu plus calé sur le sujet.

Donc, in fine, miracle ou mirage? Pour le savoir (ou pas) il faut lire le Mirage de la croissance Verte.

ScénarioDessinico_Album
coeur_quatrecoeur_deuxcoeur_trois


Petitgolem13

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :