Un été au chalet

Scénario : Aluana & Catherine Girard-Audet
Dessin : Lorena Calderón
Éditeur : Kennes
32 pages
Date de sortie : 1er juin 2022
Genre : jeunesse

« C’est super dur ce que tu me demandes ! Quand ma mère va vouloir que je lui raconte ma journée, je vais devoir lui mentir… et je ne l’ai jamais fait ! […] J’ai l’impression d’avoir trahi mes parents… et je me sens super mal… »

Présentation de l’éditeur :

Emma est une jeune fille de 13 ans, qui vient passer un été au bord du fleuve Saint-Laurent. Elle va croiser des jeunes filles de son âge, un chat perdu, une libraire sympathique et surtout le beau Loïc, jeune homme de son âge, qui connaît un lieu secret sur une île perdue… Emma va passer le plus bel été de sa vie !

Un ete au chalet_Aluna_Catherine Girard-Audet_Lorena Calderon_Kennes Editions_extrait

Mon avis :

Quand on lit la présentation de l’éditeur, on hésite entre trop quelconque ou trop cucul la praline. Mais le dessin en couverture est engageant, alors on se laisse tenter. Emma va passer, pour la première fois de sa vie, des vacances en famille sans son grand-frère et meilleur ami. C’est que Léo devient un jeune homme qui commence à avoir besoin d’indépendance. De même que Emma qui devient une adolescente à l’aube de ses toutes premières fois (après son premier pas et sa première dent, évidemment).

Quoi de mieux que des vacances au bord de l’eau ?! Voilà le contexte présenté par Catherine Girard-Audet, scénarisé par Aluana. Une grande première tant pour Aluana que pour la dessinatrice Lorena Calderónalors que Catherine Girard-Audet est un nom déjà bien connu, notamment pour « La vie compliquée de Léa Olivier ».

Cette fois-ci, l’héroïne est toute jeune fille qui entre dans l’adolescence, avec tout ce qu’elle a de meilleur et de pire à offrir. La jalousie entre fille, les premiers émois amoureux… et les premières cachoteries aux parents ! Des émotions présentées avec bienveillance par les autrices, et mis en lumière par le graphisme de Lorena Calderón qui maitrise un trait agréable et chaleureux. Sous sa plume, chaque protagoniste semble attachant à sa façon et c’est donc naturellement qu’on suit les aventures d’Emma.

13 ans, c’est un âge où on quitte l’enfance pour de bon, les aînés estiment qu’il est temps de mieux comprendre le monde des adultes et d’arrêter les enfantillages, mais c’est aussi une grande étape à franchir. Pas toujours évidente comme le prouve « Un été au chalet », mais inévitable. Alors autant la prendre du bon pied et aller de l’avant. Donc en résumé, une agréable lecture pour les (pré)adolescents.

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :